Accords d’achat de vaccins contre le COVID-19 pour le Pérou pourrait être conclu entre août et septembre

Share

Le ministre des Affaires étrangères, Mario Lopez, a indiqué que des négociations sont en cours avec 5 des 10 laboratoires du monde qui ont fait des progrès considérables dans le développement du vaccin contre le COVID-19.

source : gestion.pe

traduction: F Denizot

Le ministre des Affaires étrangères, Mario López Chávarry, a annoncé ce dimanche que le Pérou négocie déjà avec cinq des dix laboratoires du monde qui ont fait un grand pas en avant dans la mise au point d’un vaccin contre le nouveau coronavirus (COVID-19).

« Dans cette gamme de possibilités, le gouvernement agit d’une marée très rapide, essayant d’obtenir le vaccin dès que le vaccin est disponible. Nous avons des négociations avec cinq laboratoires (sur 10) et avec certains nous avons déjà conclu des accords préliminaires, accords confidentiels », a déclaré en dialogue avec « Quatrième Pouvoir ».

López a estimé que, d’ici les mois d’août ou de septembre, il y aurait des résultats concrets sur ces négociations avec les laboratoires. Concernant les volontaires péruviens pour être soumis à ces tests du vaccin contre le COVID-19, le fonctionnaire a indiqué qu’il dépend des centres d’études.

« Je suis sûr qu’entre août et septembre, nous obtiendrons de bons résultats dans les accords que nous conclurons avec les laboratoires. Sur les volontaires, il dépend des laboratoires qui dans la phase 3 voient le nombre de volontaires. Nous faisons toute cette étape préliminaire, parce qu’elle ne nécessite pas seulement le nombre de volontaires, mais aussi le matériel », a-t-il ajouté.

« Nous avons non seulement la possibilité d’offrir des volontaires, mais aussi de développer des tests simultanés, ce qui fait du Pérou un pays attrayant pour ces laboratoires. Les laboratoires souhaitent effectuer ces tests dans des pays qui ont une capacité multiethnique dans leur population avec un nombre important de cas de COVID-19 », a-t-il précisé.

Le Ministre des affaires étrangères a également déclaré que le Gouvernement mettait en place tous les mécanismes possibles, notamment aux niveaux bilatéral et multilatéral, pour assurer un accès rapide au vaccin contre le COVID-19 lorsqu’il serait disponible.

« Du gouvernement du président Vizcarra, de la chancellerie, nous développons toutes les actions pour l’accès au vaccin qui nous permettra de résoudre de nombreux problèmes, mais sur le chemin de l’accès, nous négocions au niveau bilatéral comme multilatéral et nous développons un schéma avec des gouvernements amis, des laboratoires, des organismes internationaux et d’autres acteurs qui développent ces schémas », a-t-il affirmé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked