Festival Alimenterre : l’enjeu des semences

Share

alimenterrePour cette seconde soirée, jeudi 10 novembre, à 20 h 30, le festival abordera la question des semences. Précieuses et convoitées, elles font aujourd’hui l’objet d’une lutte aux enjeux multiples.

source : ladepeche

Face à quelques gros semenciers, le public partira à la découverte de la résistance qui s’organise dans les campagnes ! Projection tout d’abord de «Pérou : la nouvelle loi de la jungle». Riche d’une grande biodiversité, le Pérou se bat pour un accès équitable et une gestion durable de ses ressources naturelles. À l’instar de la maca des plateaux andins, ou de la sacha inchi d’Amazonie, des plantes sont convoitées par les industriels et leurs propriétés parfois brevetées.

Confiscation et résistance

Ce phénomène appelé «biopiraterie» est en train de devenir un enjeu de conservation du patrimoine naturel. Précurseurs, les pouvoirs publics péruviens, mais aussi des entrepreneurs et des ONG se mobilisent pour faire respecter le droit des populations locales.

S’ensuivra ensuite la projection de «La Guerre des graines». Les graines sont le premier maillon de notre alimentation. Mais dans un avenir très proche, les agriculteurs n’auront peut-être plus le droit de ressemer leurs propres graines. En Europe, une loi tente de contrôler l’utilisation des semences agricoles. Derrière cette confiscation, 5 grands semenciers détiennent déjà la moitié du marché des graines. La résistance paysanne s’organise malicieusement dans les campagnes. De l’Inde à Bruxelles, en passant par la France et la Norvège, enquête sur la guerre des graines, qui menace plus d’un milliard d’agriculteurs et tous les habitants de la planète.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked