Au Pérou, un concours du « commissariat convivial » pour redorer l’image de la police

Share

Le concours lancé dans 217 postes de police péruviens a pour objectif d’inciter les membres des forces de l’ordre à faire preuve de « respect, de considération, d’amabilité, d’honnêteté, de soutien opportun, d’efficacité et de rapidité ».

source : tf1.fr

Drôle de concours lancé au Pérou. Pâtissant d’une image déplorable, la police péruvienne veut en effet tenter de redorer son blason avec le lancement vendredi du concours du « commissariat convivial », qui verra s’affronter les 217 postes de police du pays.

Annoncé par le ministère de l’Intérieur sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, le concours a pour objectif d’inciter les membres des forces de l’ordre à faire preuve de « respect, de considération, d’amabilité, d’honnêteté, de soutien opportun, d’efficacité et de rapidité » vis-à-vis des citoyens qui ont recours à leurs services.

Sous le mot d’ordre « Ton commissariat peut gagner! », les autorités souhaitent encourager les 11.200 agents de ce pays de 30 millions d’habitants à mieux accomplir leur tâche.

Evaluation faite par un « citoyen incognito »

L’opération concernera dans un premier temps les 138 commissariats de Lima avant d’être étendue à tout le Pérou. L’évaluation des commissariats sera effectuée par un « citoyen incognito », a précisé le ministère, et le vainqueur sera celui recevant le mieux le public, selon le général Jorge Flores, directeur général de la police. Le gagnant de Lima sera désigné en décembre. Rien ne dit par ailleurs si le lauréat recevra un prix ou non.

Le concours s’inscrit dans le cadre de la campagne « La valeur de mon uniforme », annoncée il y a une semaine par le ministère de l’Intérieur pour tenter de restaurer la confiance de la population dans une police souvent inefficace et corrompue.

Des sondages récents montrent que plus de 35% de la population estime qu’il y a de la corruption au sein de la police et que 40% jugent que le travail des policiers est mauvais.

1 Comment on Au Pérou, un concours du « commissariat convivial » pour redorer l’image de la police

tartuphe said : 7 years ago

Notre ami Manuel Valls en France devrait s'inspirer de son collègue péruvien pour redorer un peu le blason des képis de la police française. Lui qui était opposé à la suppression des visas pour les Péruviens ! Comme quoi une visite impromptu qui a fait couler beaucoup d'encre pour rien au Pérou entre Hollande et Humala aura servi aussi à l'ensemble de notre communauté franco-péruvienne. Un bon point pour Ollanta et son initiative sans l'accord du congrès.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked