le bilan des inondations continue de s’alourdir

Share

bilan IILe dernier bilan officiel des pluies diluviennes qui ont provoqué à la mi-mars, au Pérou, des débordements de rivière et des glissements de terrains fait état de 113 morts.

source : sputniknews

Le nombre de victimes des pires inondations que le Pérou a connues depuis une vingtaine d’années a grimpé à 113, selon le dernier bilan officiel divulgué mardi 18 avril par le Centre national des opérations d’urgence. Le bilan précédent faisait était de 107 morts.

À la mi-mars, les autorités péruviennes ont annoncé que le niveau des précipitations en cette saison des pluies était 10 fois supérieur à la normale.

La moitié du pays a été déclaré en état d’urgence. Les zones les plus touchées sont principalement situées dans le nord du pays.

Selon les météorologues, cette vague d’intempéries est associée au phénomène El Niño, c’est-à-dire le réchauffement des températures à la surface de l’océan dans le Pacifique, et il se poursuit le long de la côte nord du Pérou depuis mars.

Le phénomène El Niño au Pérou a tendance à être précédé par le même phénomène dans une certaine zone du Pacifique, ce qui peut se traduire par des inondations et des sécheresses un peu partout dans le monde, explique Dimitri Gutierrez. Mais ce qui se passe cette année au Pérou est dû à des conditions locales.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked