LE BRÉSIL RENONCE À UN CHEMIN DE FER POUR EXPORTER EN CHINE

La ligne de chemin de fer Transnordestina dans le nord-est du Brésil . Le pays a renoncé à un ambitieux projet de ligne de chemin de fer trans-Andine jusqu’à la côte Pacifique du Pérou dont l’objectif était de faciliter l’exportation de matières premières vers la Chine en évitant le Canal de Panama.

source : capital

BRASILIA (Reuters) – Le Brésil a renoncé à un ambitieux projet de ligne de chemin de fer trans-Andine jusqu’à la côte Pacifique du Pérou dont l’objectif était de faciliter l’exportation de matières premières vers la Chine en évitant le Canal de Panama.

Le coût du projet, 80 milliards de dollars (64 milliards d’euros), a été considéré excessif et les difficultés techniques trop grandes, a expliqué à Reuters le secrétaire d’Etat au Plan chargé des affaires internationales, Jorge Arbache.

La construction de cette ligne de chemin de fer longue de 5.000 km avait été annoncée en 2014 lors d’une visite au Brésil du président chinois, Xi Jinping.

Le Pérou s’y opposait parce que le tracé envisagé passait par la plus grande réserve naturelle du pays et il avait suggéré un tracé plus direct par la Bolivie.

1 Comment on

LE BRÉSIL RENONCE À UN CHEMIN DE FER POUR EXPORTER EN CHINE

francois said : 8 months ago

Ne pas confondre avec la ligne de chemin de fer qui devrait relier le port de Santos au Bresil à Ilo au Pérou appelé : Bioceanico

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked