« Conflits sociaux et subversion » à Lima, Pérou

Share

Séminaire du 13 août au 29 août 2019

source : centregeorgsimmel.ehess.fr

Le séminaire veut montrer comment les conflits sociaux des années 60 ont été un terreau fertile pour les mouvements subversifs de l’époque et, en outre, comment ils ont préparé le terrain pour le phénomène subversif qui a suivi dans les années 80 du Parti communiste du Pérou – Sentier Lumineux.  Nous analyserons également les actions des forces de l’État entre 1980 et 1992, ainsi que les méthodes de violence qu’elles ont appliquées. Parallèlement à cela, les utilisations de la violence faites par le PCP-SL dans sa soi-disant « guerre populaire » seront exposées de manière critique. Le séminaire a donc pour but de réfléchir à la manière dont les conflits sociaux agissent comme des « alarmes » qui ne sont pas seulement un mécontentement populaire, mais qui montrent que les citoyens peuvent emprunter des voies de plus en plus radicales au point de risquer leur propre vie. En guise de coda, nous réfléchirons aux actions de l’État, à la répression dans les conflits sociaux et à la résistance des mouvements sociaux dans ceux-ci.

La méthodologie à utiliser est la division en deux parties de chaque session constituant le séminaire. Les premières parties seront réservées à l’exposition et au commentaire des textes et les secondes à la discussion.

Séminaire organisé par Cámera Obscura – centre pour la photographie et l’image et l’ONG Equidad – Centre pour la protection du citoyen, avec le soutien du Centre Georg Simmel (EHESS / CNRS, Paris).

Dates : Mardi et jeudi – du 13 août  au 29 août – 19h00 – 21h30

Lieu : Caméra Obscura, Jr. Tarapacá 154, Barranco, Lima, Pérou

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.