De mysté­rieux chiens vivent dans les profon­deurs de la forêt amazo­nienne

Share

Dans un article publié dimanche 26 juillet, le site Gizmodo présente une espèce très rare de chiens aux oreilles courtes et aux museaux poin­tus.

par  Denis Hadzovic

source : ulyces.co

Ces animaux mysté­rieux vivent au fin fond de la forêt amazo­nienne, où ils ne se laissent que très rare­ment obser­ver.

Ces chiens des buis­sons aux oreilles courtes, comme les appellent les cher­cheurs, ont pu être obser­vés dans la forêt amazo­nienne du Brésil, du Pérou, de l’Équa­teur et de Colom­bie. On les surnomme « chiens fantômes » tant ils sont insai­sis­sables et échappent géné­ra­le­ment aux camé­ras des cher­cheurs.

En tant que vété­ri­naire, Leite Pitman a consa­cré de nombreuses années de sa vie à l’étude des chiens fantômes. Il y a 20 ans, un de ses collègues lui a confié être tombé sur dix créa­tures mysté­rieuses en dix ans dans la zone péru­vienne de l’Amazo­nie.

En juillet 2000, Leite Pitman s’est rendue dans la forêt amazo­nienne du Pérou, à la recherche de ces fameuses créa­tures. Elle prévoyait d’y rester trois mois, mais y a fina­le­ment passé cinq années.

Après un mois d’enquête, elle est tombée sur les animaux qu’elle recher­chait. « J’étais émer­veillée. Je suivais leurs traces lorsque j’en ai vu deux devant moi. Avant même que je m’en rende compte, ils étaient partis », déclare la cher­cheuse, qui n’a même pas eu le temps de dégai­ner son appa­reil photo.

L’in­té­rêt de Leite Pitman pour les chiens fantômes n’a cessé de gran­dir. Aujourd’­hui, elle estime qu’en­vi­ron 15 000 chiens sont encore en vie. Ils sont cepen­dant en danger car 30 % de leur habi­tat est menacé par la défo­res­ta­tion.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked