Découverte des restes d’un ancêtre des baleines, qui avait quatre pattes

Share
Cet ancêtre amphibie complète les connaissances sur la transition de ces mammifères de la terre ferme aux mers.

source : 24matins.fr

Perou en france en parlait déjà en 2013

Sur les côtes du Pérou, à 250 km au sud de la capitale Lima, des paléontologues ont donc mis au jour le fossile bien conservé d’un ancêtre des cétacés.

Décrit dans une étude relayée par la revue Current Biology, il date de près de 43 millions d’années et complète le tableau de l’évolution de ces espèces.

Des dents, une queue de loutre

Pour les scientifiques, cet animal était capable de marcher et de nager. Olivier Lambert, de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, précise qu’il mesurait 4 mètres de long et qu’“Une partie des vertèbres de la queue montrait de bonnes similitudes avec celles de mammifères semi-aquatiques actuels comme les loutres”.

“On aurait donc un animal qui aurait commencé à utiliser de plus en plus la queue pour la nage, ce qui le différencie de formes plus anciennes d’Inde et du Pakistan”, ajoute-t-il.

Et les chercheurs ont émis une hypothèse : si cette baleine pouvait nager aussi bien qu’une loutre, elle a potentiellement pu traverser l’Atlantique entre la côte ouest de l’Afrique et l’Amérique du Sud. Les continents n’étaient alors distant que de 1.300 km .

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.