DES CENTAINES DE FEMMES DISPARUES

Share

Plus de 900 femmes et filles ont été portées disparues pendant le confinement au Pérou.

source : mi.lapresse.ca

Il n’existe aucun registre national, de sorte qu’on ignore si elles ont été retrouvées, si elles sont mortes ou si elles ont été victimes de crimes. Isabel Ortiz, commissaire aux droits des femmes du médiateur national, un organisme national indépendant qui veille au respect des droits de la personne dans le pays, sonne l’alarme : « Nous connaissons le nombre de femmes et de filles qui ont disparu, mais nous n’avons aucune information sur ce qui leur est arrivé », explique-t-elle en entrevue à Reuters. « Nous avons besoin d’un registre qui nous permettra de lier la disparition de ces femmes à d’autres crimes comme la traite des êtres humains et les violences sexuelles. » L’Amérique latine et les Caraïbes détiennent le triste record de féminicides et d’actes violents commis contre les femmes. Rappelons que pendant le confinement, de nombreux pays ont signalé une recrudescence de la violence conjugale, poussant les Nations Unies à sensibiliser les gouvernements à la nécessité de prendre des actions concrètes.

1 Comment on

DES CENTAINES DE FEMMES DISPARUES

francois said : 4 weeks ago

Voilà un problème grave dont devrait se préoccuper le parlement Péruvien. la disparition d'un femme cela est un fait divers mais 900 femmes, pour moi il s'agit de féminicide. l'état et le congrès devrait diligenté des enquêtes pour faire la lumière sur ces disparitions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked