Le Pérou retire la concession d’un gazoduc au géant brésilien Odebrecht

Share

gazoducLe Pérou a décidé de retirer à Odebrecht la concession d’un chantier de gazoduc de 7 milliards de dollars, dont il lui avait confié la construction, le géant brésilien de BTP étant accusé de corruption dans le pays andin, a annoncé lundi le gouvernement.

source : romandie.com


« Le projet ne peut pas fonctionner avec le associés actuels. Ils n’ont pas réussi à démontrer qu’ils disposaient d’un financement. Ce financement devait être obtenu auprès de la communauté financière internationale (…) Ils n’ont pas été capables de mener à bien (ce) projet car la communauté internationale ne leur fait plus confiance », a déclaré le ministre péruvien de l’Energie Gonzalo Tamayo.

Le consortium concerné par cette décision et dirigé par Odebrecht comprend en outre l’entreprise espagnole Enagas et les péruviennes Graña et Montero. Il devait obtenir un prêt de 4 milliards de dollars.

Odebrecht, qui a reconnu avoir payé des pots-de-vin au Brésil et en Amérique latine pour l’obtention de marchés publics, a admis le versement au Pérou de 29 millions de dollars entre 2005 et 2014 sous les mandats des présidents Alejandro Toledo, Alan Garcia et Ollanta Humala.

Seuls 30% du chantier du gazoduc, qui doit s’étendre à travers le sud du pays sur 1.100 kms, a été effectué pour l’heure.

Au Brésil, le groupe Odebrecht avait formé un cartel avec ses concurrents pour truquer les juteux marchés de sous-traitance du géant pétrolier public Petrobras.

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.