La finale de la Copa Libertadores est passée du Chili au Pérou en raison de troubles sociaux

Share

Le match entre le géant argentin River Plate, champion en titre, et la formation brésilienne Flamengo a été inversé en raison des violences récentes au Chili.

source : news-24.fr

Ce qui a commencé comme une manifestation étudiante contre la hausse des tarifs métropolitains s’est transformé en affrontements généralisés avec les forces gouvernementales en raison d’inquiétudes concernant l’inégalité et la corruption.

Les délégués des deux clubs ainsi que les représentants des associations de football brésiliennes et argentines se sont réunis pendant cinq heures à CONMEBOL, l’organe directeur du football sud-américain, avant de prendre la décision de déplacer la finale pour la deuxième année consécutive. Il est toujours programmé pour la date originale du 23 novembre.

« Nous comprenons que l’option la plus viable pour tout le monde, et avec des garanties du gouvernement péruvien, est que [le match se joue à Lima] », a déclaré le président de la CONMEBOL, Alejandro Dominguez. La décision sur le stade qui accueillera le match n’a pas encore été prise.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked