Le Conseil des Mines approuve la construction de l’usine Tía María

Share

Le Conseil des Mines du Pérou a déclaré mercredi infondé le recours présenté par le Gouvernement régional d’ Arequipa destiné à faire suspendre le permis de construire d’une usine destinée à l’exploitation minière dans ce département.

source : bolivarinfos

Ainsi, l’entreprise étasunienne Southern Copper a l’autorisation de construire cette usine face aux protestations des villageois de la Vallée de Tambo qui pourraient appeler à la grève générale dans les prochaines heures tandis que des protestations sont prévues dans la municipalité d’Islay, Arequipa. 

La compagnie minière a participé à l’audience organisée par le Conseil des Mines dans le cadre de la procédure engagée pour contrôler la remise du permis de construire du polémique projet Tía María.

Les villageois de la Vallée de Tambo à Cocrachacra qui s’opposent à ce projet se sont réunis très tôt pour se rendre au Km 5 de la route Mollendo-Mejía, qui a été bloquée mardi dernier. Ils avaient prévu de radicaliser la protestation.

Les membres de la police ont protégé certaines zones d’ Arequipa pour prévenir des abus comme ceux qui sont survenus ces dernières semaines.

L’organisme d’Etat autorise ainsi Southern Peru Copper Corporation à construire l’usine destinée à l’extraction du cuivre après que le gouverneur du département, Elmer Cáceres, ait déposé le 10 août dernier un recours contre le permis de construire qui a freiné les travaux.

Le fonctionnaire avait dénoncé devant le Conseil des Mines le fait que la mine pourrait contaminer leurs terres à cause de la présence d’un « écosystème fragile. »

D’autre part, le président du Pérou, Martín Vizcarra,avait annoncé qu’il respecterait le verdict de l’organisme d’Etat.

Lundi dernier des troubles entre manifestants et forces de sécurité se sont déroulés dans la municipalité d’Inlay, l’endroit où la compagnie minière devrait commencer l’exploitation si elle obtient l’autorisation de l’Etat.

L’entreprise persiste dans son intention de construire cette installation – estimée à 1 400 000 000 de dollars – en alléguant les bénéfices qu’elle représente pour la population comme la création de nouveaux postes de travail et la croissance économique de la région.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.