Le Défenseur du peuple demande un plan de santé pour les communautés amazoniennes

Share

Le défenseur du peuple a demandé au ministère de la Santé de mettre en œuvre le plan d’intervention dans les communautés de l’Amazonie et d’expliquer la réduction de 16 % du budget approuvé.

source : cocomagnanville

Après l’énorme insistance des organisations indigènes affiliées à l’Association interethnique pour le développement de la selva péruvienne, le ministère de la Santé a alloué S/88 millions 426.254 mille soles par la résolution ministérielle n° 308-2020-MINSA du 21 mai.

Malgré le fait que le montant a été considéré comme réduit pour assister dix départements de l’Amazonie, le 23 juin le décret d’urgence n° 071-2020 a été publié, transférant S/. 74 millions 558.670,00 soles.

Il convient de noter que le budget initialement approuvé de plus de 88 millions de soles représente moins de 1% des fonds que le gouvernement a alloués au Plan de réactivation du Pérou, en soutien au secteur des entreprises.

Les dix départements à desservir sont : Loreto, Ucayali, Amazonas, San Martín, Madre de Dios, Cusco, Huánuco, Junín, Pasco et Cajamarca.

Par l’intermédiaire de l’Oficio 325-2020-DP/AMASPPI, le défenseur du peuple demande à Nancy Adriana Zerpa, vice-ministre de la santé publique, d’expliquer la raison de la coupure et de détailler les actions qui seront affectées par celle-ci. 

Mise en œuvre

Le défenseur du peuple exprime sa préoccupation quant au manque de mise en œuvre des activités du Plan, une situation constatée par les organisations indigènes au niveau national et par les pétitionnaires reçus par son institution.

Fidèle à son mandat constitutionnel, le défenseur du peuple demande l’adoption de « mesures urgentes relevant de sa compétence pour renforcer la capacité des établissements de soins de santé desservant les communautés autochtones du pays ».

De même, mettre en œuvre les actions du plan de référence en coordination avec les autorités régionales, locales et communales dans les dix départements couverts par la disposition légale.

Demandes spécifiques du Défenseur du Peuple :


1. un rapport sur les mesures adoptées par son bureau pour la mise en œuvre du plan d’intervention susmentionné, depuis son approbation jusqu’à ce jour

2. Le nombre de communautés autochtones touchées par le Covid-19 au niveau national, en précisant leur localisation géographique et le nombre de cas positifs confirmés et traités, par âge et par sexe.

3. Les établissements de santé qui desservent les communautés indigènes, renforcés dans leur capacité de soins, en précisant : le nombre d’établissements de santé, la localisation géographique, le nombre de personnel de chaque établissement, la distribution des fournitures médicales effectuées et la vérification des véhicules d’urgence de chaque établissement.

4. Un rapport détaillé sur le budget public alloué à chaque unité d’exécution régionale, ainsi que la liste des établissements de santé ciblés, par région, dans le cadre de la résolution ministérielle n° 308-2020-MINSA.

5. Les raisons de la réduction budgétaire de 74.558.670,00 millions de soles prévue par le décret d’urgence n° 071-2020, pour le financement du Plan d’intervention dans les communautés de l’Amazonas. De même, le détail des actions qui seront affectées par la réduction budgétaire mentionnée.

6. Coordination avec les autorités sanitaires régionales au niveau national pour la mise en œuvre de la variable de l’ethnicité dans le registre COVID-19 et d’autres registres administratifs
 

traduction carolita d’un article paru sur Servindi.org le 24/06/2020

Defensoría pide implementar plan de salud para comunidades amazónicas

Servindi, 24 de junio, 2020.- La Defensoría del Pueblo pidió al Ministerio de Salud implementar el Plan de intervención en comunidades de la Amazonía y explicar el recorte del 16 por ciento en …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked