Le parc national de Huascaran au Pérou

Situé dans le département d’Ancash, le parc national de Huascaran abrite la plus grande diversité biologique et culturelle du Pérou ainsi que la plus haute chaîne de montagnes tropicale à travers le monde.

 

source : ameriquedusud.org

Il s’étend sur une superficie de 340 000 hectares. Le parc a été créé en 1975 suite au décret suprême n°0622-75-AG. Deux ans plus tard, il a été élu Réserve de la Biosphère par l’Unesco. Ce dernier l’a ensuite, inscrit sur la liste du Patrimoine naturel mondial en 1985.

Présentation du site

Le parc de Huascaran se situe à environ 43 km au sud de Huaraz. Son plus haut sommet, le Huascaran culmine à 6 768 m d’altitude tandis que le sommet le plus bas trône à 2 375 m d’altitude. Sur l’ensemble de son territoire, le site regroupe :

  • 663 glaciers
  • 434 lacs glaciaires
  • 269 lagunes
  • 41 rivières
  • 27 montagnes
  • Des canyons

Après le mont Huascaran, son second plus haut sommet est l’Alpamayo qui culmine à 5 947 m d’altitude.

Visiter le parc

Pour faciliter les visites des lieux, environ 25 sentiers de randonnée y ont été aménagés ainsi que plus de 200 voies d’escalade. Cela explique pourquoi les alpinistes et les trekkeurs du monde entier aiment y aller.

Pour bien profiter du séjour, la meilleure période pour s’y rendre va de mai à octobre c’est-à-dire durant la saison sèche.

Sur les hauteurs, les variations de température sont fréquentes tout au long de la journée. En matinée, on peut se réveiller à moins de 0°C pour ensuite passer sous les 20°C à 4 000 m d’altitude.

Le climat est également très changeant d’où l’intérêt de se préparer à toutes les éventualités. Cela est causé par la présence contradictoire, sur le site, de l’air humide venant du bassin amazonien et de l’air sec issu du désert.

Dans tous les cas, les périodes allant de décembre à mars sont fortement déconseillées puisque les précipitations sont très importantes et les circuits sont quasiment impraticables.

Aussi, selon les saisons et la zone du parc, les températures minimales peuvent descendre à -2°C, voire -15°C.

Des zones bien distinctes

Le parc du Huascaran abrite quatre secteurs bien distincts à savoir :

  • Le secteur oriental :

Cette zone abrite une succession de vallées étroites qui forment le Callejon de Conchucos. Ce secteur est peu visité et peu occupé. Son emplacement sur le versant oriental de la Cordillère blanche, à l’extrême ouest du bassin amazonien lui vaut un climat humide et un environnement plus verdoyant.

  • Le secteur septentrional :

La partie nord de la Cordillère comprend un total de six chemins qui facilite les découvertes ainsi que de nombreux circuits de trekking. Ce secteur se situe à une altitude allant de 4 700 m à 4 900 m. Il abrite sur son territoire les sommets les plus connus du parc à savoir le Huascaran (6 768 m), le Huandoy (6 395 m), le Chacraraju (6 112 m), l’Artesonraju (6 025 m), l’Alpamayo (5 947 m) et le Taulliraju (5 830 m).

  • Le secteur méridional :

Cette zone reçoit très peu de visites et pourtant, elle abrite de superbes quebradas avec de jolies vallées au fond desquelles se situent des forêts de queñual et divers lacs. Pour y aller, il faudra faire preuve d’un peu plus d’efforts, car les chemins y sont en mauvais état et les infrastructures de visites, assez rares. Le déplacement en vaut toutefois la peine puisqu’au fil de vos circuits, vous découvrirez des troupeaux de vigognes et les fameuses bromelias, les fleurs connues pour avoir la plus importante inflorescence au monde.

  • Le secteur central :

Au sein de la zone centrale, on retrouve une crête impénétrable longue de 40 km. Il faudra alors contourner les quebradas dont celles de Cojup, d’Ishinca, de Rajucolta ou encore de Quilcayhuanca. Certaines d’entre elles abritent de nombreux points de campement où vous pourrez rester pendant toute la durée de la visite. Ce secteur abrite également de nombreux sommets à savoir le Palcaraju (6 274 m), le Chinchey (6 222 m), le Tocllaraju (6 034 m) et le Cayesh (5 721 m). L’imposant massif du Huanstan dont le sommet culmine à 6 395 m s’y trouve également.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked