Le Pérou a libéré près de 1000 personnes en avril pour empêcher la propagation du coronavirus dans les prisons.

Share

Le Ministère de la justice et des droits de l’homme du Pérou a déjà libéré un total de 933 personnes pour atténuer le surpeuplement des établissements pénitentiaires et des prisons, dans le contexte de l’urgence sanitaire résultant de la pandémie de coronavirus.

source : breakingnews.fr

Dans un communiqué, le ministère péruvien de la justice a expliqué que, sur un total de 746 personnes, elles ont recouvré leur liberté après s’être prévalues ​​de la conversion des peines, après avoir annulé leur dette accumulée au titre de la nourriture et des réparations civiles, ce qui est conforme à la Décret législatif 1459, publié le 14 avril.

De leur côté, 187 autres personnes ont été libérées grâce aux grâces et commutations présidentielles. Parmi eux, 167 sont des adultes et 20 des adolescents.

Le gouvernement péruvien a publié un décret accordant la grâce aux prisonniers des groupes vulnérables pour les protéger du coronavirus, une mesure qui, selon le ministre de la Justice Fernando Castañeda, bénéficiera à quelque 3 000 détenus.

Jusqu’à présent, le ministère péruvien de la Santé a confirmé un total de 92 273 positifs au COVID-19, dont 2 648 décès.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked