Le Pérou et la Chine travaillent ensemble à une vision d’avenir, selon le président péruvien

 La coopération entre le Pérou et la Chine doit être fondée sur une perspective à long terme qui va au-delà des affaires et circonstances actuelles, estime le président péruvien Martin Vizcarra.

 

source : xinhuanet.com

Lors d’une rencontre, lundi à Lima, avec des correspondants étrangers, M. Vizcarra a répondu ceci à une question sur les liens bilatéraux en matière de commerce et d’investissement :  »Il est évident que nous devons travailler à une vision d’avenir, et toujours garder présent à l’esprit la grande puissance qu’est la Chine. »

Le Pérou se prépare actuellement à participer à la première Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE), qui va se tenir à Shanghai la semaine prochaine.

« La Chine est intéressée par une série d’investissements au Pérou (et) nous avons dit que les investissements sont bienvenus, » a dit M. Vizcarra.

Le pays d’Amérique du Sud a ouvert ses portes aux investissements étrangers provenant de Chine et d’autres régions du globe entrant dans le cadre des réglementations nationales.

« Une partie des investissements que nous avons enregistrés à ce jour était issue de capitaux chinois, » a dit le président.

M. Vizcarra a mis en lumière certains projets nationaux qui sont particulièrement intéressants pour les investisseurs, notamment la mine de Las Bambas, dans le département d’Apurimac, au sud du pays, un projet estimé à quelque 10 milliards de dollars américains.

Interrogé sur la prochaine rencontre des dirigeants de l’APEC (Coopération économique Asie-Pacifique), qui va se tenir les 17 et 18 novembre, M. Vizcarra a dit que le Pérou va continuer à promouvoir les marchés ouverts.

« Notre économie est ouverte sur le monde et une fois de plus, nous allons le démontrer en participant au Forum de l’APEC, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, » a dit M. Vizcarra.

Le Pérou et la Chine ont mis en place un accord de libre-échange depuis 2010.

En 2017, Les exportations du Pérou vers la Chine ont atteint 11 455 000 000 de dollars des États-Unis, soit une augmentation de 36 % par rapport à l’année précédente, selon les chiffres de la Chambre de commerce de Lima.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked