Le Pérou, la Colombie, le Chili, le Guatemala et le Panamá bloquent le communiqué des 115 pays du Mouvement des Pays Non-alignés

Les Gouvernements du Pérou, de la Colombie, du Chili, du Guatemala et du Panamá ont bloqué le communiqué que les membres du Mouvement des Pays Non-alignés (MNOAL) souhaitaient émettre pour manifester leur solidarité au Président Nicolás Maduro après la tentative d’assassinat dont il a été victime samedi dernier, a fait savoir le ministre des Relations Extérieures Jorge Arreaza lors d’une marche de soutien au chef de l’Etat.

source : caraibcreolenews.com

« Ils ont dit qu’ils allaient émettre un communiqué mais comme au MNOAL, on agit par consensus, les élites gouvernantes du Pérou, de la Colombie, du Chili, du Guatemala et du Panamá ont bloqué le communiqué des autres (115) pays, » a-t-il dit sur Venezolana de Televisión.

A son avis, ces pays ne sont pas intéressés par le multilatéralisme ni par les mécanismes qui existent dans le monde pour protéger les peuples puisque certains pays du Groupe de Lima ou “Cartel de Lima” ont condamné cette action mais sans dire qu’il s’agissait d’un attentat ni même avoir montré leur solidarité envers le Venezuela.

« Le comble, c’est qu’il exigent du Président Maduro qu’il démontre, qu’il donne des preuves des accusations qu’il a faites, » a déclaré Arreaza qui a précisé que dans les prochaines heures, le Président Nicolás Maduro apportera encore plus de preuves supplémentaires de l’attentat survenu samedi dernier.

Caracas. Samedi 11 Août 2018. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez.

 
 
 

 

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.