Le Pérou libère 1.500 détenus

Share

Le Pérou a libéré 1.500 détenus condamnés à des peines légères afin de réduire la surpopulation dans ses prisons, où ont eu lieu des mutineries.

source : lefigaro.fr

Parfois suscitées par la crainte de la contamination au coronavirus, a annoncé le gouvernement dimanche. «Un total de 1.502 personnes sont sorties de divers établissements pénitentiaires et centres de rééducation du pays», a déclaré le ministre de la Justice, Fernando Castaneda, cité dans un communiqué de son ministère.

Ces libérations se sont étalées sur une période de deux mois. Le gouvernement avait adopté le 14 avril un plan pour libérer quelque 3.000 détenus.

Le Pérou est actuellement le deuxième pays de la région derrière le Brésil en termes de contaminations au Covid-19, avec 229.736 contaminations enregistrées. En termes de décès, il est troisième avec 6.688 morts derrière le Brésil et le Mexique.

La crainte du coronavirus a provoqué plusieurs mutineries dans les prisons péruviennes ainsi qu’une crise due au manque de matériel sanitaire dans ces établissements. Selon les autorités, 212 détenus sont morts du Covid-19 et au moins 67 autres sont actuellement hospitalisés après avoir été contaminés. Quinze surveillants sont eux aussi morts de la maladie et 17 autres sont en traitement.

La diffusion du virus dans les prisons péruviennes a entraîné la démission de plusieurs centaines de membres du personnel pénitentiaire. La mutinerie la plus grave liée au virus a eu lieu fin avril dans la prison Miguel Castro, située à l’est de Lima. Neuf détenus sont morts et il y a eu 67 blessés, dont des détenus, des surveillants et des policiers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked