Le Pérou mobilise l’armée contre l’exploitation minière illicite

Le Pérou tente de se débarrasser des activités minières illégales, néfastes pour l’environnement. Les autorités ont décidé de faire appel à l’armée et à la police pour y mettre fin.

source : ouest-france.fr

Le Pérou ne supporte plus les ravages causés au poumon vert de la planète. Mardi, le pays a déclaré l’état d’urgence dans la région de Madre de Dios, en Amazonie, afin de lutter contre l’exploitation minière illégale qui en menace la biodiversité.

Les autorités ont même décidé d’employer les grands moyens.

Dans un communiqué, le ministère de la Défense a annoncé que 1 500 officiers de police et de l’armée allaient être déployés dans la région, précisant que l’état d’urgence serait en vigueur pendant 60 jours.

Un pays riche en minéraux

Les autorités péruviennes ne sont jusqu’à présent pas parvenues à mettre fin à l’exploitation illégale de l’or qui est responsable de la pollution des cours d’eau et favorise aussi les trafics humains et les réseaux criminels.

L’industrie minière légale, très répandue, n’est cependant pas visée. Celle-ci est en effet l’une des plus importantes activités économiques du pays, grâce à la richesse des sols en minéraux, principalement dans les zones couvertes par la forêt amazonienne. En Amérique latine, le Pérou est ainsi le premier producteur, d’or, d’argent, de zinc, de plomb, d’étain et le second producteur de cuivre.

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.