Le Pérou prépare la plantation de 2 000 hectares supplémentaires d’avocats Hass

Les terres plantées en avocats Hass au Pérou s’élevaient à 31 000 hectares à la fin de 2018 et passeront à 33 000 hectares en 2019, a estimé le président de l’Association des producteurs d’avocats Hass du Pérou (Prohass), Daniel Bustamente.

source : freshplaza.fr

Ces 2 000 hectares supplémentaires, a-t-il dit, nécessiteront un investissement de 50 millions de dollars, sans compter le prix de la terre, pour son habilitation et la culture des fruits sur trois ans.

Fin 2018, les exportations péruviennes d’avocats Hass s’élevaient à 335 000 tonnes, soit quelque 600 millions de dollars (528 millions d’euros). Alors que le poids total des exportations a augmenté de 43 % en glissement annuel, le montant facturé pour les exportations n’a augmenté que de 20 % par rapport à l’année précédente (2017), a déclaré Bustamante Canny.

« En 2017, les prix de l’avocat Hass étaient exceptionnellement élevés sur le marché international, de sorte que les expéditions en 2018, ayant un prix inférieur, ont montré une croissance plus faible du montant total, malgré la forte augmentation des tonnes exportées », a-t-il expliqué.

Bien qu’il considère qu’en 2019 il y aura une augmentation des expéditions de fruits à l’étranger, il estime que cela « ne sera pas très significatif » : elle se situera entre 5 % et 10 %, car la production de l’année dernière était très élevée et il est naturel que la récolte fluctue entre les hauts et les bas.

Il faut 4 ans pour que la culture de l’avocat Hass commence à récolter. Chaque année, le nombre d’hectares cultivés de ce fruit augmente au Pérou, qui est actuellement le deuxième exportateur mondial d’avocats Hass, après le Mexique seulement.

Actuellement, 95 % des avocats exportés par le Pérou sont de la variété Hass. 90 % de la production nationale de ces aliments est destinée au marché étranger sous forme de fruits frais, une autre partie est destinée à l’exportation sous forme congelée et environ 1 % est destinée à la consommation intérieure, qui est peu demandée par les péruviens.

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.