Le procureur demande 30 ans de prison pour les dirigeants qui se sont opposés au Projet Tía María

Share

Retour des attaques contre des dirigeants et les autorités qui, l’année dernière, se sont opposés au Projet minier Tía María. A cause de l’insistance du Ministère de l’Intérieur (Mininter).

source : bolivarinfos

Non seulement le procureur demande des peines de prison allant de 10 à 30 ans mais en plus, il demande que ces dirigeants politiques paient à l’Etat les millions dépensés pour réprimer leurs protestations.

En juillet dernier a éclaté une grève illimitée dans la province d’Islay, après que le Ministère de l’Energie et des Mines ait donné le feu vert à l’entreprise Southern Copper pour qu’elle reprenne les travaux de construction du Projet Tía María. Ensuite, le Procureur a accusé les dirigeants de la grève d’être une organisation criminelle qui se consacre à escroquer la compagnie minière canadienne.

Maintenant, le procureur María Cabana décide de donner raison au Ministère de l’Energie et des Mines et accuse les dirigeants d’association de malfaiteurs, de troubles aux services publics et de dommages à l’Etat.

Elle a demandé 30 ans de prison pour le dirigeant Pepe Julio Gutiérrez et entre 10 et 20 ans pour les autres accusés. Mais, en plus, elle a demandé 10 200 000 000 de dollars de réparation civile envers l’Etat pour les indemnités de déplacement,le transport et la mise en place des policiers qui ont été envoyés de Lima à Islay pour réprimer les protestations et pour la réparation des routes affectées par les affrontements.

En plus de Gutiérrez, cela concerne le président de l’Assemblée des Usagers de la Vallée de Tambo, Jesús Cornejo, les maires Richard Ale Cruz et Julio Cornejo Reynoso, les ex-maires José Ramos Carrera et Jaime De la Cruz Gallegos et d’autres dirigeants comme Miguel Meza Igme, Luis Justo Laredo, Esteban Pareja Prado, Martín Juárez Bernedo, Víctor Zeballos Ortiz, Juan Colquehuanca et Justo Paredes Torres. 

Source: Wayka.pe

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked