Le Venezuela donne au Pérou une liste de personnes «impliquées» dans «l’attentat»

Le gouvernement vénézuélien a transmis mercredi à l’ambassade du Pérou à Caracas une liste de personnes qui auraient fui le pays après avoir participé à l’attentat présumé contre le président Nicolas Maduro le 4 août.

source : lefigaro.fr

« Il s’agit d’une liste de délinquants dont tout indique qu’ils ont trouvé refuge au Pérou après avoir été mêlés à la tentative d’assassinat contre le président Nicolas Maduro et les hautes autorités », a annoncé le ministre des Affaires étrangères vénézuélien, Jorge Arreaza, lors d’une allocution.

Selon le ministre, les hommes qui ont fui au Pérou sont José Yaguas Monje et Alberto Escalona, complices présumés de l’attaque aux drones chargés d’explosif survenue lors d’une parade militaire à Caracas et dont le chef d’État socialiste dit avoir été la cible.

Nicolas Maduro a accusé l’ex-président colombien Juan Manuel Santos d’être derrière l’attaque du 4 août, assurant que plusieurs de ses « complices » se trouvaient en Colombie, aux États-Unis et au Pérou.

Selon les autorités vénézuéliennes, 14 personnes ont été interpellées dans l’enquête sur l’attaque du 4 août. Parmi elles figurent le général de division de la Garde nationale bolivarienne Alejandro Perez Gamez, le colonel Pedro Javier Zambrano Hernandez et le député de l’opposition Juan Requesens.

Un mandat d’arrêt a également été lancé à l’encontre de l’ex-président du parlement vénézuélien, Julio Borges, une des figures les plus connues de l’opposition vénézuélienne, actuellement en exil en Colombie. Au total, selon Caracas, l’attentat présumé a impliqué 34 personnes.

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.