Les agriculteurs péruviens dénoncent la perte de fonds de roulement

Share

Les agriculteurs péruviens disposent de 3 000 hectares récoltés pour cette saison de pommes de terre.

source : telesurtv.net

traduction F Denizot

L’Association des petits agriculteurs de la vallée d’Ica a fait état d’une perte de 85% de son fonds de roulement par les intermédiaires dans le cadre de la pandémie. Les intermédiaires ont l’intention de payer 0,55 centime de moins par kilo de pomme de terre.

Ainsi, à partir d’une collection d’environ 60 millions de Nuevos Soles (17 millions de dollars) en coût de production total, le prix proposé par les intermédiaires générerait une perte de 51 millions (14,4 millions de dollars).

Face à cette situation, qui s’ajoute aux mauvais traitements et à l’exploitation auxquels sont soumis les agriculteurs, ils ont demandé à l’État d’acheter la production de pommes de terre des producteurs de la vallée d’Ica, pour éviter la décapitalisation des producteurs et assurer la prochaine saison.

Ils ont exigé « une meilleure gestion des plans de culture et d’irrigation des produits périssables qui face à cette pandémie nous avons la sécurité alimentaire dont le pays a besoin, aussi que les producteurs ne voient pas leurs revenus diminuer ».

De la même manière, ils ont proposé de substituer l’importation de pommes de terre précuites à la production nationale car ce procédé « génère une concurrence déloyale, notamment dans notre capitale Lima ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked