les droits des femmes autochtones face au modèle extractiviste

L’IRIS, Terre des Hommes France et le Secours catholique,
ont le plaisir de vous inviter à la conférence-débat :

 

source :iris-france.org

Autour de
 
Rocio Silva SANTISTEBAN, Militante péruvienne, féministe, professeure d’université et
consultante en droits humains
Maria Luzmila BERMEO CHUINDA, Dirigeante du peuple amazonien Awajún, présidente du
Conseil des femmes Awajún et Wampis
Christophe VENTURA, Directeur de recherche de l’IRIS, spécialiste de l’Amérique latine
 
Animée par
Raphaël COLLIAUX et Paul CODJIA, doctorants en sociologie de l’EHESS
Aujourd’hui, 40% de la superficie du Pérou est répartie en concessions minières, pétrolières, gazières et forestières implantées sur les territoires de communautés autochtones et paysannes. Dans un contexte de flexibilisation des normes environnementales, de criminalisation de la protestation sociale et d’atteinte aux droits des populations autochtones, quelle est la situation des droits des femmes ? Comment sont-elles particulièrement affectées par les activités extractives ? Comment s’organisent-elles en Amazonie péruvienne ?
Cette conférence sera également l’occasion de présenter les principales conclusions de la publication « Mujeres y conflictos eco territoriales. Impactos, estrategias, resistencias » de Rocio Silva Santisteban.

 

 
 

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.