Les meilleures universités du Pérou, selon l’Amérique Économique

La revue l’Amérique Économique, a présentée dans  son édition récente, le classement des meilleures universités du Pérou.

source : elcomercio

traduction : F Denizot

Dans les 10 premiers places de la liste se trouvent : la PUCP, Cayetano Heredia, UNMSM, Universidad del Pacífico, la UNI, UPC, U. De Lima, U. De Piura, USIL, ESAN y la UCSP de Arequipa.

La publication prend en considération huit grands articles pour son analyse.

La qualité enseignante : Elle vérifie le nombre de professeurs à plein temps et ses degrés académiques ( doctorat, master, une licence), en plus du prestige du degré des 10 enseignants les plus remarquables, étant basé sur l’université dont ils sont sortis.

La recherche dans l’ innovation : Elle considère comme le nombre de papers les indexages dans des bases comme ISI, Scielo, Scopus, entre autres. Elle comptabilise aussi le nombre de brevets industriels inscrits en un an à Indecopi, le nombre de chercheurs dont elle dispose, le montant de fonds concursables adjugés par les universités devant des organismes étatiques, privés ou multilatéraux, etc..

Une employabilité : elle  mesure, la reconnaissance de ses diplômés conforme à une enquête avec gérants de ressources humaines des 500 plus grandes entreprises du Perou, réalisée par l’Amérique Économique.

Une accréditation. Elle analyse le nombre d’accréditations nationales et internationales atteintes par les carrières de chaque université. Une importance lui est donnée au nombre d’années dans lesquelles l’accréditation est  en vigueur.

Une internationalisation : des pénétrations de chaque université sont prises en compte aux 10 conventions et ils sont comparés au dernier rànking QS d’universités du monde. Elle prend aussi en compte le nombre d’élèves que des stages et les professeurs réalisent comme  visiteurs.

L’infrastructure : Elle prend en considération le nombre de mètres carrés des bibliothèques et des salles de classes par des élèves. Aussi les mètres carrés construits pour les élèves.

Une sélectivité académique : Elle considère le taux d’acceptation sur la base de la proportion d’élèves sélectionnés sur un total de postulants.

L’ inclusion : Elle vérifie les options multiples des bourses avec lesquelles compte l’université : bourse  18,  bourse pour excellence académique, les bourses sportives, etc.. De la même manière, elle considère la diversité des collèges de provenance des élèves.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked