Les Nascas et l’eau

Share

4.6.4 Examinons « l’astronaute »

La hauteur et la largeur de « l’astronaute » sont approximativement de 39 m x 16 m . La déclivité du terrain environnant et d’environ  3%. La hauteur maximale à la pointe de l’arrête formant une pyramide est de 4 m.

par Jacky Galvez

épisode N°11

Si l’on regarde l’endroit où se situe « l’astronaute », on peut voir que des restes de figures géométriques et de « lignes » sont présents à la base du massif sur lequel il se trouve, mais également sur celui-ci.

Aucun des « ensembles » n’a été fait sur une partie de sol qui n’était pas pratiquement plane à l’origine.

On peut voir que les restes de ces figures géométriques et de ces  « lignes » présentent des déformations importantes, comme si le sol sur lequel ils ont été faits s’était déformé par élévation ou affaissement.

Agrandissons la partie encadrée, on y voit un trapèze avec  ses deux taches sombres à son sommet et une autre à sa base.

Faisons pivoter un peu l’image et jetons un coup d’œil à la partie encadrée.

En agrandissant l’image l’on y voit des lignes, des petits ronds, peut être les « trous » que l’on trouve dans la construction des « ensembles ».

En regardant ces lignes et ces ronds et avec un peu d’imagination l’on peut y voir plein de choses, comme par exemple des yeux dans la partie encadrée :

Et peut être même un visage :

Peut être aussi un personnage entier, caché parmi toutes ces lignes, qui tient une cane à la main :

Et en laissant l’imagination aller plus loin, peut être même un alien qui le surveille du coin de l’œil !!

Ce que je veux expliquer c’est qu’il est facile de montrer ce que l’on veut montrer, et que notre cerveau voit ce qu’on lui montre, ou ce qu’il croit être une vérité que l’on lui montre.
Il existe de nombreuses illusions d’optique, dessins, lignes, etc. qui trompent notre perception, ou nous cachent des choses que l’on ne voit qu’en y prêtant une grande attention, ou au contraire nous font voir des choses qui n’existent pas ou qui ne sont pas la réalité, prenons un exemple qui est assez remarquable : l’échiquier d’Adelson :

Je pense que vous répondrez sans hésiter : « la A ! ».

Aussi étonnant que cela puisse paraître, ces deux cases ont exactement la même couleur !

Notre cerveau refuse cette réalité car il « sait » qu’un échiquier est composé de cases claires et de cases sombres, il ne peut pas en être autrement ! Et forcément il « voit » bien que la case A est plus sombre que la case B, alors que ceci est totalement faux puisqu’elles ont exactement la même couleur.

 La case B est entourée de cases noires et se trouve dans l’ombre du cylindre vert et donc notre cerveau « éclaircir » le gris qu’elle contient, mais en réalité il est le même que celui de la case A.

Le meilleur moyen d’en avoir le cœur net et d’aller chercher sur internet l’image de l’échiquier d’Adelson, de l’imprimer, de découper les cases A et B, et de les intervertir, la case B paraîtra plus sombre que la case A ! Nous avons vu un personnage, et éventuellement un alien sur cette partie, alors qu’en réalité il n’y a que des lignes.

Nous avons vu un peu plus haut que dans la partie où se trouve « l’astronaute » il y a les traces d’anciennes figures géométriques et lignes.

En regardant bien de part et d’autre de « l’astronaute », et « l’astronaute » lui-même, on peut y voir ici également ces traces, et certaines d’elles se prolongent dans la partie basse du terrain.

Si l’on trace ces lignes on se rend compte qu’il ne reste plus grand-chose de ressemblant avec un astronaute !

On voit dans la photo ci-dessous les lignes qui sont de part et d’autre de l’astronaute, ainsi que d’autres, qui se prolongent dans le bas au niveau du terrain.

De plus la similitude des deux arrêtes, qui semblent s’emboiter l’une dans l’autre, peut laisser penser que cette partie, sur laquelle il y avait des « lignes » et des figures géométriques, s’est ouvert suite à une poussée interne du bas vers le haut,

à la semaine prochaine ……

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.