Les Nascas et l’eau

Share

SIXIEME PARTIE

DE PROBABLES FONCTIONS

6 – FONCTION DES GEOGLYPHES

par Jacky Galvez

épisode N°16


6.1 RAPPELS

Nous venons de voir que tous ces « ensembles » sont :

  • Orientés dans le sens des pentes,
  • Connectés entre eux dans les secteurs où ils se situent, comme des vases communicants,
  • Dirigés vers, ou reliés aux crevasses de ruissellement qui descendent vers les lits des rivières,
  • Reliés à des systèmes de collecte, de transport, de distribution ou de stockage de l’eau.

D’autre part l’étude de la réalisation de ces « ensembles », géométrie des lignes et précision, semble laisser apparaître qu’une grande majorité d’entre eux, notamment ceux situés sur les collines autour des vallées de Palpa et ceux du plateau de Nasca, auraient été réalisés bien après ceux situés en contre bas (qui doivent peut être être antérieurs à la culture Nasca), les ressemblances et similitudes de conception entre les derniers « ensembles » sont très frappantes, comme si c’était la même personne qui les avait réalisés, ou à partir de plans d’une même personne sur une courte période.

Dans les figures géométriques présentant des « creux et des bosses », il semblerait que certains éléments, comme les « zigzags », ou de petits triangles, jouent un rôle de contournement de ces « creux et bosses ».

6.2 LES PREMIERS « ENSEMBLES »

a – Origine probable

Comme on peut le voir sur les images ci-dessous les versants des vallées des rivières situées autour de Nasca et Palpa sont très striés, dû aux crevasses provoquées par des ruissellements d’eau.

Sur l’image ci-dessous, et celles des deux pages suivantes, on peut voir que les stries naturelles dues aux eaux de ruissellement ont été volontairement accentuées, ou plus exactement creusées, et aboutissent toutes à des aqueducs ou systèmes de récupération de l’eau, bassins et/ou puits.

Sur l’image ci-dessous on peut constater que sous les stries naturelles de ruissellement se trouve un ancien aqueduc (en jaune).

Sur les deux images ci-dessous on peut voir dans ces deux exemples que ces « ensembles » ont été construits à partir des stries naturelles de ruissellements.

On peut facilement distinguer à l’intérieur des figures géométriques de cette image les stries naturelles des ruissellements.

Je pense que le/les peuplades qui ont réalisé ces anciens « ensembles » maitrisaient la récupération naturelle de l’eau et ont fait ces « ensembles » dans ce but bien précis.

b – Représentation probable

Lorsque l’on sait les spectaculaires réalisations de fontaines, cascades, et autres installations utilisant de l’eau on comprend l’adoration qu’avaient les civilisations pré-Incas et Incas pour l’eau, élément nécessaire à la vie ou la survie dans cette partie désertique du Pérou.

Si l’on regarde avec du recul ces « ensembles » on pourrait y voir d’une manière schématique un réseau de ruisseaux et/ou de rivières se regroupant en un fleuve formant un delta, ou tout simplement des petits ruisseaux et ruissellements formant des crevasses, toute rivière, tout fleuve et toute crevasse a une forme conique ou trapézoïdale, celle de la plupart des « ensembles ».

J’ai recherché dans la nature ce qui aurait pu influencer cette représentation schématique, nous venons de voir qu’il y a d’une part les stries naturelles des ruissellements, celles-ci auraient pu influencer la réalisation des « lignes » qui composent ces « ensembles », les ruisseaux ou rivières celle des « zigzags ».

En cherchant dans la nature autour de Nasca et de Palpa et en regardant de haut les lits des rivières qui s’y trouvent, j’ai remarqué des détails qui rappellent étrangement les figures géométriques qui composent les « ensembles », ce sont les retenues d’eau dans les cours des rivières qui forment des trapèzes et/ou des triangles, comme on peut le voir sur les images ci-dessous.

Ces rivières étant en contrebas des plateaux les Nascas devaient voir ces détails du haut de ceux-ci, il est peut être possible que les Nascas aient voulu représenter ces retenues d’eau dans la réalisation des « ensembles » dans un but de divination et/ou « d’appeler » l’eau.

C – Localisation des « ensembles » et figures géométriques

Les concentrations des « ensembles » sont :

  • Sur les plateaux de Nasca et de Palpa où les liaisons vont vers les vallées au travers des crevasses de ruissellement, et les systèmes liés au transport et au stockage de l’eau,
  • Sur les versants peu pentus, et offrant suffisamment d’espace pour pouvoir les réaliser, des vallées le long des différentes rivières ou anciennes rivières aujourd’hui asséchées.

A la semaine prochaine …pour le 17 eme épisode

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked