Les singes auraient traversé l’At­lan­tique sur des radeaux il y a 35 millions d’an­nées

Share

Comment les singes se sont-ils retrou­vés en Amérique du Sud ? À cette épineuse ques­tion, des cher­cheurs répondent très sérieu­se­ment qu’un groupe de singes préhis­to­riques a pu traver­ser l’At­lan­tique sur des « radeaux » natu­rels il y a 35 millions d’an­nées, rappor­tait CNN mardi 9 avril.

source : ulyces.co

À en croire une étude de dents fossi­li­sées retrou­vées au Pérou, des singes auraient navi­gué sur près de 1500 kilo­mètres entre deux conti­nents. À bord de radeaux de végé­ta­tion, le petit équi­page serait parti d’Afrique pour rejoindre l’Amé­rique du Sud. L’es­pèce, aujourd’­hui éteinte, surprend les scien­ti­fiques avec ce voyage impro­bable.

Erik Seif­fert, profes­seur à l’uni­ver­sité de Caro­line du Sud, a été convaincu de la plau­si­bi­lité de cette hypo­thèse lorsqu’il est tombé sur une vidéo filmée au canal de Panama. On y voit des larges morceaux de terre ainsi que de la végé­ta­tion flot­ter sur l’eau, comme des radeaux. « Si un petit primate navi­guait sur un radeau de ce genre, il est fort possible qu’il ait pu parcou­rir une telle distance », déclare le profes­seur.

« La chose qui me frappe le plus dans cette étude, plus que n’im­porte quelle autre dans laquelle j’ai été impliqué, c’est simple­ment le fait qu’elle soit aussi incroyable », ajoute-t-il. Et néan­moins plau­sible.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked