L’orchestre Symphonique National du Pérou initie la Saison 2019

Share

Le Ministère de Culture a confirmé le commencement de la Saison d’Été 2019 de l’Orchestre Symphonique National avec deux concerts programmés pour les 8 et 22 février, à 8:00 heure du soir, dans le Grand Théâtre National.

source : andina.pe

L’habit de fête inaugural consistera en hommage exclusif à la région le Poing, le berceau d’art et de traditions; et la date suivante sera dédiée aux compositeurs remarquables latino-américains.

Le premier groupe musical du Pérou offrira le vendredi 8 un spectacle dédié complètement à au Poing. Un « haut plateau, une Chandeleur et une Imagination » signifiera pour le public un parcours par des paysages splendides naturels à un rythme de mélodies classiques andines, en contemplant le « mamacha » la Chandeleur et en admirant une variété de coutumes et de traditions.

José Marie Arguedas annoncera comme invités le Catalogue National de Folklore, le Choeur National d’Enfants, le Groupe d’Art le 14 septembre de Moho et l’Ensemble de Sicuris de l’École Nationale de Folklore.

Le programme inclura des pièces traditionnelles pour orchestre de Rosendo et de Jorge Huirse qui fût Conducteur d’un bac du Titicaca, Castor Vera Solano (la Terre Kollavina), Víctor Echave (la Suite Puneña n º 1), Augusto Portugal (Pañuelito blanc) et Julián Palacios Ríos (la Sainte-Rose de Juli).

Aussi des oeuvres seront exécutées par les etudiants (Sikuri, Qarapuli, Pankarita), les huaynos Cerrito de Huajsapata et Qala Chuyma, et le conte symphonique le Zorro mâle Zorrito de Edgar Valcárcel.

Le vendredi 22 février, l’Orchestre Symphonique National offrira son concert « Fureur Latino-américaine » comme un tribut aux compositeurs de langue le romance qui ont réussi à imposer leur talent avec des pièces classiques changées actuellement en bijoux universels.

On reconnaîtra les Mexicains Silvestre Revueltas (Sensemayá) et Charles Chávez (la Symphonie n º 2 l’Inde), les Óscar Lorenzo brésiliens Fernández (Batuque, une danse noire) et Mozart Camargo Guarnieri ( Concerto n º 1 pour violon – étrenne au Pérou) et l’argentin Alberto Ginastera (la Suite le Séjour).

Le directeur cusqueño Theo Tupayachi et le violoniste de Lima Charles Johnson monteront sur la scène en qualité des invités d’honneur. 

Les entrées se vendent de 15 à 80 soles à Teleticket et le guichet du Grand Théâtre National. Des mineurs de 17 ans, des étudiants et des étudiants(étudiantes) d’instituts supérieurs, des jeunes, enseignants du Service Militaire Volontaire des institutions éducatives publiques, des retraités et des membres du Conadis ont 50 % d’escompte.

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.