Le Ministère de la Culture du Pérou s’est exprimé sur la « momie extraterrestre »

momieIl y a plusieurs jours, un corps « extraterrestre » pré-hispanique exhumé qui a été découvert à Nazca a été signalé.

 

 

source : nouvelordremondial

Il y a déjà quelques jours, plusieurs médias ont signalé la découverte d’une soi-disant momie extraterrestre à Nazca. La découverte était considérée par l’un des chercheurs comme étant « l’une des preuves les plus importantes du 21ème siècle. » Cette opinion, cependant, n’est pas partagée par le Ministère de la Culture Péruvien.

De quel signalement s’agit-il ?

La rumeur de la découverte d’une momie extraterrestre provient de la diffusion de plusieurs rapports concernant une créature humanoïde, dotée d’un crâne allongé, sans nez et qui possède trois doigts à chaque main.

Plusieurs médias ont fait référence au rapport publié sur la page Facebook du groupe Gaia, dont le site internet (www.gaia.com) publie des informations sur le yoga, « la transformation spirituelle »et la « quête de la vérité ».

Le rapport en question, de Gaia, indique que la soi-disant « momie extraterrestre » est couverte d’une fine poudre blanche (similaire à du plâtre) dont la fonction aurait été de sécher le corps pour empêcher sa putréfaction, permettant ainsi sa momification.

Le prétendu extraterrestre, selon les analyses effectuées par le groupe, mesure 1,68 mètre de haut, possède un crâne allongé et serait doté de trois longs doigts à chaque main, chacune longue de 17 centimètres. Selon le rapport des découvertes, ces étranges caractéristiques n’appartiennent à aucune déformation mais à un extraterrestre momifié.

Vous pouvez voir le rapport en suivant ce lien : https://www.facebook.com/GaiaUnexplained/videos/1888335414749699/

Que pense le Ministère de la Culture du Pérou concernant ces prétendues découvertes?

Peru21 a questionné le Ministère de la Culture sur ces découvertes car si les conclusions que c’est un « extraterrestre momifié » et qu’il est lié à la culture de Nazca s’avéraient être exactes, cela pourrait entraîner une réinterprétation de plusieurs thèmes historiques et tout particulièrement celui de la culture pré-hispanique.

En ce qui concerne la découverte, le Dr. Blanca Alva, directeur de la Direction de la mémoire, du patrimoine et du Ministère de la Culture a dit « après avoir examiné les momies » dans ce cas précis, il est « fort probable qu’elles ne sont pas pré-hispaniques, mais le résultat d’une réparation/fabrication moderne, » et de ce fait, « il est très probable qu’elles n’appartiennent pas au patrimoine archéologique. »

En outre, le Bureau de la communication et de l’image institutionnelle du Ministère de la culture a envoyé à Pérou21 différents documents détaillant la coordination avec le Ministère public pour déterminer la véracité des pièces présumées momifiées.

Les conclusions des rapports d’experts par Lic. Alberto Alfredo Urbano Jaciento, chargé de la surveillance des sites archéologiques de Nazca et Palpa du Bureau de coordination de la direction décentralisée d’Ica-Nasca sont inclus dans le rapport N ° 010-2017-Arqlo OCN – DDC -Ica / MC daté du 22 mars 2017 :

1. Nous n’avons pas été en mesure de déterminer le caractère archéologique ou non archéologique du site (entre les provinces de Nazca et Palpa) car nous ne connaissons pas l’emplacement exact du site.

2. Il n’a pas été possible de déterminer que les spécimens ou les artefacts trouvés (si ils sont vrais) présentés par les différents liens vidéos (se référant aux enregistrements partagés sur les réseaux sociaux) ont le statut de preuve extraterrestre ou sont associés à des preuves à caractère archéologique.

Il convient de noter que les conclusions du rapport ne concernent pas seulement le rapport de Gaia, mais aussi d’autres vidéos publiées par d’autres groupes et utilisateurs de Youtube comme « Now you know UF », « Universo Infinito », « Tyler Cusco » et d’autres vidéos comme les entretiens de Thierry Jamin, président de l’ONG Inakri Cusco au Pérou.

Il est nécessaire d’indiquer que Jamin a communiqué avec le ministère de la Culture sur les « restes momifiés éventuellement d’origine extraterrestre » et a averti que les personnes qui les ont trouvés utilisent des « faux noms ou des pseudonymes ».

Selon le rapport d’Urban, ces personnes ont déclaré avoir plus de 20 «momies» du même type. Dans plusieurs de leurs communications, ils se réfèrent aux extraterrestres comme leurs «frères aînés»«enfants des étoiles» (starschild), et formulent des phrases comme «nous dirons au monde … que nous ne sommes pas seuls».

Il convient de mentionner que le ministère de la Culture a indiqué que les prétendues fouilles effectuées font l’objet d’une enquête par le ministère public pour avoir commis le «crime d’attaques contre des monuments archéologiques» et qu’elle porte le numéro de dossier 143-2017.

Source: Peru21.pe, le 28 juin 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked