Les momies victimes du changement climatique

Les sites archéologiques et vestiges du passé risquent eux-aussi d’être victimes du changement climatique.

 

source : ARTE

 

Il y a cent ans, des momies de la culture chinchorro ont été découvertes au Pérou et au Chili. Mais après avoir été conservées pendant plusieurs millénaires, plusieurs d’entre elles commencent à se détériorer. La cause selon les chercheurs : un micro-organisme qui prolifère à cause du changement climatique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked