Paris 2024 : Emmanuel Macron sera en septembre à Lima, jour de l’attribution des JO

cio IILe président Macron, qui a reçu mardi matin la Commission d’évaluation du CIO sur la candidature de Paris à l’organisation des jeux Olympiques 2024, sera à Lima au Pérou le 13 septembre pour le vote de l’attribution des JO.

source : leparisien 

Au lendemain de son premier voyage officiel en Allemagne, Emmanuel Macron a reçu, ce mardi matin, lors d’un petit-déjeuner à l’Elysée les membres de la commission d’évaluation du Comité international olympique ( CIO), chargée depuis dimanche d’étudier le dossier de candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024.

L’occasion de rappeler le soutien de la France au projet (l’Etat s’est engagé a versé 1 Md€) et surtout d’annoncer qu’il accompagnerait Paris 2024 à Lausanne, début juillet, lors de sa présentation devant les membres du CIO et surtout à Lima, pour le vote du 13 septembre.

Pécresse, Hidalgo, tous étaient présents à l’Elysée

Ce mardi pendant, pendant une heure, les membres fondateurs de Paris 2024 (les co-présidents Tony Estanguet et Bernard Lapasset, le président du comité olympique français Denis Masseglia, Guy Drut, membre français du CIO, Anne Hidalgo, Maire de Paris et Valérie Pécresse, président de la région Ile-de-France) étaient présents à l’Elysée, avec la commission d’évaluation.

Une commission touchée par le message du Président de la République. «C’est un honneur pour nous d’être reçus à l’Elysée par le nouveau Président», avait ainsi salué son président, Patrick Baumann, à la veille de la rencontre.

Ce mardi matin, Emmanuel Macron a rappelé (en français et anglais) «l’engagement total de toute la nation», raconte Guy Drut. « Il est revenu sur ce qui fait le sens de cette candidature, de ce qu’on peut attendre d’une organisation des Jeux si Paris est choisi pour 2024, poursuit le champion olympique du 110 m haies, membre du CIO. Paris a toutes ses chances.»

La semaine dernière, c’est Thomas Bach, le président du CIO qui s’était entretenu au téléphone avec Emmanuel Macron. Le courant est visiblement passé. Alors qu’aux Etats-Unis, Donald Trump multiplie des messages qui pourraient desservir Los Angeles, le rival de Paris dans la course aux JO de 2024 – le Président américain a notamment estimé que «le sport était dangereux pour la santé – Emmanuel Macron joue les VRP de luxe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked