Le Pérou 2017, une année remarquable, à tout point de vue

Une année où notre site a essayé de mobiliser ses 10000 visiteurs mensuels pour récupérer des dons en faveur de la population affectée par les désastres causés par « el niño » un grand moment de solitude, car la faiblesse des dons rapportés m’a fait douter de la bonté humaine. Malgré tout, grâce à notre partenaire PACHAMAMAC CHURINKUNA France et Catherine nous savons que le peu d’argent récolté est arrivé là, ou le besoin était important.

Ensuite les momies de Nazca, extraterrestre ou non ? Personnellement j’aimerai encore y croire. Cela permettrait enfin de révolutionner l’histoire, et peut-être faire prendre conscience aux gens des mensonges inventés par certains hommes pour en assouvir d’autres.

Un événement important également pour le Pérou : sa qualification pour la phase finale de la coupe du monde en Russie.   

Une fin d’année hyper riche avec le premier marathon des sables au Pérou, une épreuve qui lorsque l’on connaît un peu la zone, représente une épreuve magnifique par le courage déployé par ses concurrents tant l’être humain doit rester humble en rapport à la nature qui l’entoure. Pérou en France regrette sincèrement d’avoir loupé l’occasion de contribuer à cette aventure.

Et pour finir les scandales politiques de cette fin d’année : d’abord un superbe coup d’éclat des miss Pérou qui dénonce les violences faites aux femmes. Ensuite un congrès qui a entre les mains la possibilité de destituer un président impliqué dans le scandale Odebrecht. Qui finalement ne le fait pas parce qu’un accord avec les fujimoristes a permis de gracier le père en prison pour 25 ans. Pour rappel, outre les crimes pour lesquels il avait été jugé coupable, était aussi à l’origine de la stérilisation forcée de 250 000 femmes durant sa dictature. Quelle insulte est faite aux femmes de ce pays, que de libérer ce criminel.
Espérons que 2018 ouvrira de meilleurs augures à ce pays que nous aimons tous tant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked