Au Pérou, des collégiens tomberaient malades après l’apparition d’un étrange « homme en noir »

Share

possessionsDepuis le 29 avril dernier, une épidémie de « possessions » inexpliquées sévit dans un collège du nord du Pérou. De nombreux élèves se seraient vus aliénés après avoir aperçu la silhouette d’un « homme en noir ».

source : france24.com

par Madja Abdellah

Évanouissements, nausées, vomissements, transe… Plus de 80 élèves du collège Elsa Perea Flores, situé dans la petite ville de Tarapoto, au nord du Pérou, sont tombés étrangement malades ces dernières semaines.

VOIR AUSSI : Un bébé se tient étrangement debout sur le bord de son lit et glace le sang des internautes

Âgés de 11 à 14 ans, tous racontent la même chose : ils auraient aperçu dans l’établissement, avant d’être en proie à cet étrange mal, « un grand homme en noir avec une barbe » qui les aurait poursuivi et qui aurait essayé de les tuer.

Plusieurs médecins – toujours perplexes – prêtres et exorcistes ont été réquisitionnés sur les lieux. Des prières collectives ont également été organisées à la demande des parents pour guérir leur enfants. En vain, pour le moment. « On ne comprend pas ce qui s’est passé », a simplement commenté le docteur Anthony Choy à la télévision locale Panamericana TV. Le personnel de l’établissement évoque, quant à lui, des « cas de possession démoniaques contagieuses ».

Une séance de ouija qui aurait mal tourné ?POSSESSIONS

Plusieurs vidéos ont capturé les crises inexpliquées des adolescents. Des scènes à glacer le sang.

Plusieurs médias locaux affirment que les enfants seraient tombés malades suite à une séance de « ouija », session au cours de laquelle on « appelle » les esprits avec une planche de bois gravée de lettres et de chiffres. Ils rapellent également que le collège, construit sur un cimetière de la mafia, est réputé pour être hanté.

On ne peut nier que les témoignages des enfants atteints sont troublants. Certains, qui semblent aujourd’hui rétablis, ont en effet accepté de répondre aux questions des journalistes de la télévision locale TV Peruana.

« Comme si quelqu’un me courait après »

« J’entendais des voix, un homme en noir me chassait et voulait me toucher », a raconté une collégienne de 13 ans.

Une autre élève a elle aussi décrit ses hallucinations : « C’est bizarre d’en parler maintenant. C’est comme si quelqu’un me courait après, et un homme grand habillé en noir et en blanc avec une barbe essayait de m’étrangler. Je pleurais, d’après mes amis, mais je ne m’en souviens plus vraiment. »

Ces récits rappellent curieusement les incidents rapportés il y a dix jours et survenus dans une école en Malaisie : plusieurs élèves et professeurs affirmaient également y avoir vu une « ombre noire » se déplacer dans les couloirs. L’hystérie fut telle que les autorités locales furent contraintes de fermer temporairement l’établissement.

Si l’émission « Mystères », diffusée sur TF1 entre 1992 et 1994, devait faire son grand retour, elle tiendrait là son pilote.

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.