Séjour au Pérou, les traditions insolites à découvrir à Cuzco au Nouvel An

Share

traditions Au Pérou, tout peut être un prétexte pour faire la fête. En effet, le peuple péruvien compte parmi les gens les plus festifs de cette planète. Cela se remarque durant les fêtes de fin d’année ou la célébration du Nouvel An. Concernant ce dernier, au Pérou et plus précisément dans la ville de Cuzco, la célébration de cette période est un peu particulière, voire même insolite. Faisons un petit tour d’horizon des traditions péruviennes pour le Nouvel An.

par Sylvie GAYOUT

Partir au Pérou pour connaître le mystère de la valise

Parmi les nombreuses traditions qui sont à découvrir lors d’un voyage au Pérou, celle qui se rapporte avec la valise est la plus curieuse et à la fois originale. Elle consiste à acheter une valise et de la remplir avec de faux billets. Cette pratique répond à la croyance commune qui dit que « si vous souhaitez la richesse, dotez-vous de faux billets ». Ces faux billets sont également utilisés lors des cérémonies traditionnelles, afin d’attirer la chance et la prospérité.

cuzco-plaza-de-armas-2

À part les faux billets, il est également possible d’acheter des maisons miniatures ainsi que des voitures, des meubles, ou encore des aliments. L’idée derrière cette pratique est que le fait de posséder une version plus petite de ce que l’on souhaite avoir, contribue à sa réalisation. C’est d’ailleurs, dans le même esprit que les personnes qui souhaitent voyager, font le tour du quartier avec des valises vides.

Fêter la Nouvelle Année au Pérou et tourner 7 fois sur la place des armes

La place des armes est un lieu situé sur la place centrale de la ville de Cuzco. Elle est réputée pour la beauté et le charme de l’église de la Compagnie de Jésus. Mais durant les fêtes de fin d’année et l’accueil du Nouvel An, cet endroit devient le lieu de rendez-vous de toute la ville pour y chanter, danser, et admirer les impressionnants feux d’artifice pour marquer l’événement.

Au milieu de cette place se trouve également une fontaine. Lorsque les douze coups de minuit retentissent, tout le monde se rue vers cette fontaine pour y faire le tour. Ce tour se fait dans le sens contraire des aiguilles d’une montre et ne s’arrête qu’au septième. D’après la tradition, le fait de tourner sept fois autour de cette fontaine attire la chance pour la nouvelle année.

 

Brûler des mannequins en paille pour chasser les vieux démons

Dans chaque maison péruvienne, il est aussi d’usage à chaque fin d’année, de fabriquer un mannequin avec de la paille et du chiffon. On habille ensuite ce mannequin des vieux vêtements qui ne sont plus d’usage. Pour les Péruviens, ce mannequin à taille humaine est une représentation de l’année qui vient de finir. Ensuite, on remplit ces marionnettes de feux d’artifice et on les place devant la porte du domicile.

Quand sonne la cloche de minuit le 31 décembre, on les brûle. C’est une façon de se débarrasser des vieux démons de l’année précédente. Souvent en référence à des politiciens ou des images de la culture populaire, ces poupées permettent de découvrir des traditions locales bien présentes au Pérou. Ce rituel s’accompagne de la lecture d’un texte humoristique, afin d’attirer joie et prospérité pour l’année à venir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked