Un fossile de baleine datant de quelques 40 millions d’années exhumé

Share

Un nouvel indice pour comprendre l‘évolution.

source  et vidéo : euronews.com

Dans le désert de Ica, au Pérou, où se trouve le plus grand cimetière au monde de fossiles de la période du Miocène, des chercheurs péruviens en paléontologie ont exhumé les restes fossilisés d’une baleine datant d’environ 40 milions d’années.

C’est non seulement l’un des squelettes les plus anciens retrouvés dans cette région, mais on ignorait surtout que ce spécimen marin avait existé dans cette partie du monde.

Cette découverte est donc majeure pour les chercheurs du département paléontologie de l’université du Museum d’histoire naturelle San Marcus.

“Ces fossiles, explique l’un d’eux, Rodolfo Salas, ont entre 36 et 40 millions d’années. Les vestiges paléontologiques retrouvés dans la zone Ocucaje remontent à environ 11 millions d’années, mais maintenant on peut dire que les plus anciens cétacés primitifs d’Amérique du Sud sont à Ocucaje.”

Les cétacés sont apparus à l‘ère tertiaire, au Miocène, il y a 25 millions d’années. Mais leur lignée remonte plus haut, et leur origine serait terrestre.
Cette découverte est donc un élément de plus dans l’histoire de l’adaptation d’une espèce au milieu marin.

Plus d’actualités sur : 

Une réponse à “Un fossile de baleine datant de quelques 40 millions d’années exhumé

  1. Tous ces fossiles de baleine retrouvée dans des déserts un peu partout dans le monde. Des fossiles de palmiers dans le Grand Nord canadien et des restes d’une forêt luxuriante retrouvés en Antarctique ou au Sahara, des mammouths surpris par la mort alors qu’ils étaient en train de manger. Cela prouve le récit biblique du déluge.

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.