PETIT DICTIONNAIRE QUECHUA

Langue officielle à l’époque de l’empire inca, encore aujourd’hui langue officielle du Pérou, de la Bolivie et de l’Équateur conjointement avec l’espagnol, langue native la plus répandue en Amérique et même seule langue de communication dans certaines communautés rurales, le quechua mérite certainement qu’on en parle davantage sur Voyage Pérou.

source : hellocoton.fr

par : Leslie

Il est impossible de dissocier la culture d‘un pays à sa langue. En effet, une langue renferme énormément d’éléments socio-historiques et révèle plus qu’on croit sur un peuple. En fouillant un peu, on se rend compte rapidement qu’elle est en constante évolution, qu’elle se modèle au fil du temps, influencée par les langues qu’elle côtoie et vice-versa.

De nombreux mots d’usage courant sont empruntés du quechua (en espagnol, mais également en français!): mate (thé), choclo (maïs), coca, condor, llama (lama), palta (avocat), papa (pomme de terre), pisco, alpaca (alpaga), inca, quinua (quinoa), puma, guano, poncho ou encore le fameux soroche (mal des montagnes), et bien d’autres.

On trouve également au Pérou une liste impressionnante de lieux (villes, sites, etc.) qui portent des noms d’origine quechua comme Huaraz (aube), Machu Picchu (vieille montagne), Titicaca (puma de pierre), Ayacucho (le coin des morts) ou Cajamarca (peuple des épines).

Mais attention à certaines théories qui circulent qui ne sont pas fondées, comme Arequipa qui, qui selon la légende –répétée allègrement par les guides- viendrait de « Are Quipay » (en quechua, oui, restez!, prononcé par l’Inca Mayta Capac en arrivant dans la vallée), mais qui plus probablement serait issu de la langue aymara. Cusco est aussi une autre belle histoire avec son soit disant « nombril » en quechua (d’ailleurs, ça vend bien pour le tourisme, non?) mais qui est démenti par plusieurs auteurs. On dit qu’il pourrait plutôt s’agir- entre autre- de « chouette » en aymara, basé sur la légende locale des frères Ayar traduite par le conquistador espagnol Betanzos. Si le sujet vous intéresse, vous trouverez facilement de l’information issue de sources sérieuses sur le sujet en espagnol, en effectuant une petite recherche via Google.

Quelques mots et phrases utiles en quechua

Bonjour (général)-Rimaykullayki/Napaykullayki

Comment ça va? Allillanchu?/ Imaynallan kachkanki?

Ça va bien, et toi? Allillanmi, qamri?

Comment t’appelles-tu? Imataq sutiyki?

Je m’appelle Vanessa– Vanessa sutiymi

Enchanté de faire ta connaissance-Anchatam kusikusani riqsisuspayki

Ça coûte combien? Haykatataq kay ?
À la prochaine! Tupananchiskama!

Bon appétit-Allin mikuna

J’aime Cusco – Qosqota munani

J’aime le Pérou- Peruta munani

Parles-tu anglais? Inlista rimankichu?

Parles-tu espagnol? Kastillanuta rimankichu?

Je t’aime – Kuyayki

Oui-Ari

Non-Manan

Merci- Sulpayki

S’il te plaît- Allichu

Désolé-Pampachaykuway

Eau-Unu

Bouilli-T’impusqa

Chaud Qogni

Froid-Chiri

Maison-Wasi

Hébergement (hôtel, auberge, etc.)- Qorpa Wasi

Se reposer– Samay

Restaurant- Mikuna Wasi

Manger– Mikhuy

Hôpital- Hampina Wasi

Toilettes– Hispana Wasi

Où sont les toilettes? Maypi bagnu

Soleil-Inti

Lune-Killa

Étoile-Qoyllor

Un-Hoq

Deux-iskay

Trois-kimsa

Quatre-tawa

Cinq-pisqa

Six-suqta

Sept-qanchis

Huit-pusaq

Neuf-isqun

Dix-chunqa

Cent-pachak

 

1 Comment on PETIT DICTIONNAIRE QUECHUA

Xavier said : 3 years ago

Allilianchu todos ! Merci beaucoup pour ce lexique très intéressant. A emporter au Pérou ! Il convient juste d'ajouter que le quechua, comme le latin à son époque, possède des variantes régionales. Ainsi, celui de Cusco (le plus pur, dit-on) diffère de celui d'Arequipa ou d'Ayacucho. Quant à l'Equateur, on y parle le "kichwa". Mais tous arrivent à se comprendre. Pour preuve de variante, celle du Colca ou "Je t’aime" se dit "Munacuyki" (à la différence du Kuyayki" cité dans l'article, peut-être originaire de Cusco ?), eau se dit aussi "Yacu" (à la différence de "Unu", ibid.), et "Comment t'appelles-tu", Iman sutiyki. Tupanan Cama ! ("A bientôt")

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked