Projection du film Le Chien Nu du Pérou

Share

C’est le 27 novembre après-midi qu’avait lieu la projection du film Le Chien Nu du Pérou au siège de la Fédération Cynologique Internationale.

 

source: dogdotcom.be

Nous avons profité de l’occasion pour célébrer le 30e anniversaire de la reconnaissance de la race en tant que race originaire du Pérou, ainsi que la création du club de race qui lui est dédié en Belgique.

Monsieur Alemant, l’un des co-réalisateurs, nous a confié ses impressions à l’issue de la projection et de la séance de questions-réponses :
« Nous sommes heureux d’être invités par la FCI pour présenter ce film pour la première fois en Belgique. Rappelons que c’est un lieu très symbolique pour nous, car c’est ici que l’on se préoccupe, entre autres, du bien-être, de la préservation et de la santé de tous les chiens dans le monde, tels que le Chien Nu du Pérou et sa variété à fourrure.
M. Yves De Clercq et Marie Luna Durán, respectivement Directeur Exécutif et Marketing and Public Relations Manager de la FCI, nous ont accueillis chaleureusement et ont défendu notre initiative de promouvoir cette race à travers ce film.
Nous avons également eu la présence de représentants distingués de clubs tels que le Club des Chiens Nus de République Tchèque et de Belgique, la présence du Centre Culturel Péruvien de Paris, des personnalités, ainsi que des média locaux.
Durant cette agréable soirée, notre personnage principal, le Chien Nu du Pérou, était présent : rien de plus et rien de moins que deux beaux représentants de cette race venant de la République Tchèque, le pays comprenant le plus grand nombre d’élevages de cette race.
Cette présentation à la FCI renforce notre action et nous encourage à aller plus loin dans notre démarche. Le film « Le Chien nu du Pérou » a été présenté le 7 novembre au siège de l’UNESCO à Paris, ainsi qu’au Pérou en février et mars 2015 dans les meilleurs centres culturels du pays.

En août 2015, ce film a été invité à participer au Festival du cinéma de Lima et en novembre 2014 il a été projeté en version court-métrage à La Maison de l’Amérique Latine à Paris.
Suite à cette présentation, nous envisageons une tournée dans plusieurs villes d’Europe.
Nous avons constaté beaucoup de curiosité sur cette race et sur ses avantages de la part du public et des média européens. Quant aux éleveurs, ils s’y sont intéressés, entre autres, pour connaître sa situation actuelle au Pérou, son histoire et les aspects techniques.

Le film suscite beaucoup d’intérêt auprès du public péruvien, qui est friand d’informations sur cette race millénaire.

Ce film a motivé plusieurs institutions par, notamment, un plus grand nombre de conférences et d’événements dédiés à cette race ; de nombreuses associations ont été créées, mais il y a encore beaucoup à faire.
Notre action est en train de motiver le travail des artistes, des archéologues, des historiens, des écrivains et des média qui en font leur centre d’intérêt.
A titre d’exemple, trois jours après sa présentation à l’Unesco, l’un des sites du Ministère du Tourisme a attiré plus de 9000 personnes qui ont commenté le film et plus de 3000 personnes qui l’ont partagé sur les réseaux sociaux, ce qui est un record !
Nous avons déjà commencé un deuxième film. Nous allons continuer le plus loin possible dans notre démarche pour assurer la conservation de cette race millénaire péruvienne ».

Quant au co-réalisateur, François Darleguy, il a déclaré
« Pour ma part j’ai été très content que le travail que nous avons effectué avec Pedro soit projeté au sein de la FCI, qui est garante de la protection et de la promotion des races canines. Lorsque Pedro m’a proposé de travailler sur ce film, je ne connaissais rien au chien nu. C’est en regardant des images qu’il avait déjà tournées lors de concours canins que j’ai commencé à aiguiser ma curiosité pour cet animal sans poil, dit primitif. Au cours du tournage, J’ai rencontré des gens formidables, parlant avec passion et respect de cet animal et j’ai soudain compris pourquoi. Ce chien avait quelque chose en plus. Ce n’était pas seulement son physique élancé et son manque de poil, il avait un vrai rapport avec l’histoire de son pays : le Pérou. Tout cela m’a passionné et j’ai voulu que le film soit fidèle au ressenti de tous les personnages. L’une de mes plus belles rencontres fut avec le peintre Alberto Quintanilla. Tout de suite, il m’a emmené dans son univers de peintre concret, contant sa première rencontre avec ce chien mystique dont les origines étaient en lien direct avec la création du Pérou. Pour lui, ce chien est une énigme. Quand nous avons fini ce film, nous avons, avec Pedro, décidé de faire une suite. En avançant dans nos recherches, nous avons découvert encore plus de choses surprenantes sur cette race. Nous avons un excellent matériel mais nous ne pouvons rien dévoiler. Nous espérons, après le succès du premier film, que nous avons entièrement financé, avoir le soutien de plusieurs institutions pour mener à bien ce nouveau projet ».

Madame Véronique Dirix, Présidente du club belge du Chien Nu du Pérou, nous a exprimé sa reconnaissance pour l’invitation à cette projection et pour l’opportunité de commémorer la création du club belge du Chien Nu du Pérou.

Cette projection et l’occasion de pouvoir accueillir l’équipe de production d’un tel reportage ont constitué un véritable honneur pour la FCI, car c’est bien l’un de ses rôles que de promouvoir ces réalisations et de mettre à l’honneur toutes les personnes qui oeuvrent à la préservation des races canines : préserver les races, c’est non seulement préserver l’animal et les fonctions pour lesquelles il est naturellement doué, mais c’est également conserver et transmettre tout un patrimoine culturel pour les générations futures.

Nous souhaitons donc un grand succès à ce film et nous réjouissons déjà de découvrir prochainement un second reportage dédié à cette race, déjà en préparation par la même équipe !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked