Quelques nouvelles des volcans : UBINAS / SABANCAYA

Share
Volcan Ubinas

Période d’analyse: du 13 au 19 août 2019  , Arequipa, le 19 août 2019
Niveau d’alerte: ORANGE

source : lechaudrondevulcain.com

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que le volcan Ubinas poursuit son processus éruptif. À ce jour, une diminution de l’activité sismique qui serait liée à la remontée du magma est enregistrée; toutefois, l’enregistrement des émissions de gaz bleuâtres (gaz magmatiques) et de vapeur d’eau observées par les caméras de surveillance se poursuit. En outre, après l’analyse des images satellites, des anomalies thermiques ont été détectées qui indiquent la proximité du magma à la surface du cratère. Selon ce scénario, on devrait s’attendre à une activité explosive future.

L’IGP a enregistré et analysé un total de 1716 événements sismiques survenus sur le volcan Ubinas entre le 13 et le 19 août 2019, tous avec des magnitudes inférieures à M2.4. Au cours de cette période d’analyse, un nombre moins important de signaux sismiques ont été enregistrés, qui seraient liés à la remontée du magma (LP et hybride), soit 152 événements par jour au cours de la semaine écoulée. Durant cette période, il n’y a pas eu d’explosions volcaniques.
Les caméras de surveillance du volcan Ubinas ont enregistré des émissions de gaz bleus (gaz magmatiques) d’une hauteur inférieure à 1 500 mètres au-dessus de la base du cratère. La surveillance par satellite, utilisant les informations du système MIROVA, identifie la présence de 7 anomalies thermiques d’une puissance maximale de 4 MW, indiquant la proximité du magma avec la surface du cratère. Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d’anomalies.

  • Volcan Sabancaya :

Période d’analyse: 12-18 août 2019 Arequipa, 19 août 2019
Niveau d’alerte: ORANGE

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya s’ est maintenue à des niveaux modérés; c’est-à-dire avec l’enregistrement d’ explosions continues et des  émissions de cendres qui en résultent. Par conséquent, pour les jours suivants, aucun changement significatif n’est attendu.

L’analyse des enregistrements obtenus par le réseau sismique du volcan Sabancaya pour la période du 12 au 18 août 2019 a permis d’identifier l’apparition d’environ 1989 tremblements de terre d’origine volcanique , dont le pourcentage le plus élevé est associé aux mouvements de fluides magmatiques. Au cours de cette semaine, une moyenne de 25 explosions par jour d’intensité moyenne à faible ont été observées. D’autre part, il y a eu 5 essaims sismiques, dont les événements étaient situés à 13 km à l’Est du volcan (région de Patapampa).

La surveillance de la déformation de la structure volcanique, à l’aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne montre pas d’anomalies significatives, mais la présence d’une légère inflation dans le secteur Nord du volcan s’est maintenue, déformation observée depuis le début du processus éruptif. . La surveillance visuelle, à l’aide de caméras de surveillance, a permis d’identifier l’émission de colonnes de gaz et de cendres jusqu’à une hauteur de 3 km au-dessus du sommet du volcan, qui se dispersent dans la direction Sud, Sud-Est et Sud-Ouest en prenant comme référence le volcan Sabancaya. La surveillance par satellite a permis d’identifier, sur le volcan, la présence de 8 anomalies thermiques de 8 MW à 22 MW, associées à la présence d’un corps chaud près de la surface et à la survenue continue d’explosions.

Source : IGP Peru.

Photos : Auteur inconnu , Ingemmet ( archives).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked