Séoul cherche à vendre des chasseurs FA-50 au Pérou

Share

FA-50SEOUL, 03 fév. (Yonhap) — L’armée sud-coréenne cherche actuellement à exporter pour un milliard de dollars d’avions de chasse légers FA-50 vers le Pérou.

source : yonhapnews.co.kr

«Nous sommes en train de chercher à vendre 24 FA-50 au Pérou et projetons de soumettre ce mois-ci une proposition pour le projet d’achat de chasseurs à Lima», a dit une  source, en demandant l’anonymat. «Le montant total des exportations pourrait atteindre 2 milliards de dollars.»

La Corée du Sud devrait être en concurrence avec la Chine, l’Italie et la Russie. Le choix sera annoncé durant la deuxième moitié de cette année, a ajouté la source.

Le FA-50, capable de voler jusqu’à mach 1,5, est un dérivé de l’avion d’entraînement supersonique T-50 Golden Eagle que Korea Aerospace Industries (KAI) a développé conjointement avec l’américain Lockheed Martin. Il est le dérivé le plus avancé parmi les avions T-50 opérés par l’armée de l’air sud-coréenne.

«Nous pourrions devenir le candidat favori comme KAI a remporté un contrat de 200 millions de dollars pour exporter 20 avions d’entraînement KT-1 vers le Pérou en novembre 2012», a indiqué un responsable de KAI.

La Corée du Sud a vendu 16 T-50 à l’Indonésie en 2011, 24 chasseurs FA-50 à l’Irak en 2013 et 12 autres FA-50 aux Philippines l’année dernière.

Le vice-ministre de la Défense Baek Seung-joo a demandé aux autorités péruviennes de montrer un intérêt pour les entreprises sud-coréennes participant au projet d’achat au Pérou. Il est actuellement à Lima pour une visite de trois jours depuis lundi dans le cadre de sa tournée en Amérique latine qui a débuté vendredi dernier.

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.