Quand tisser sert la cause des femmes

Share

Comme promis, Annie et Marc Erens, qui œuvrent depuis des années avec la communauté Yanesha, en Amazonie péruvienne, ont fait venir deux de leurs amies du Pérou, Valbina et Morélia.

source : lanouvellerepublique.fr


Les deux jeunes femmes, qui sont mère et fille, ont donc pu apporter leur témoignage lors de la Semaine Amazonie, qui a été organisée en marge de Voyage Textile.
Cette Semaine a été riche en événements et en rencontres, avec le partenariat de la bibliothèque municipale, du Café Français, et du cinéma Le Rabelais, trois lieux où ont été lus des contes pour les enfants, projetés des films sur la communauté amazonienne, et mis en place des débats.
Ravie de témoigner, et se sentant en confiance auprès de ses amis chinonais, Valbina a su s’exprimer avec beaucoup de cœur pour présenter sa communauté.
C’est une expérience supplémentaire pour cette jeune femme qui se bat notamment pour la protection de la langue de sa communauté, un travail qui va aboutir à l’édition d’un livre scolaire permettant une meilleure transmission de cet élément essentiel de la culture Yanesha.
Invitée à participer à divers colloques et à y représenter sa communauté, Valbina œuvre à sa manière pour la reconnaissance de la condition féminine dans son pays. Un sujet dont, à son niveau, elle aide jour après jour, à en tisser la toile.

P.G.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked