Tout ce que vous devez savoir sur le quinoa

Bolivia Quinoa DisputeLe quinoa est l’aliment santé le plus populaire après le chou frisé. L’ONU avait d’ailleurs nommé l’année 2013 «Année internationale du quinoa».

source :quebec.huffingtonpost.ca

Cette pseudo-céréale déborde de bienfaits nutritionnels et s’intègre parfaitement à toutes les recettes, des salades aux omelettes en passant par les gâteaux.

Vous consommez probablement du quinoa depuis un certain temps, mais savez-vous vraiment ce que c’est? Nous sommes prêts à parier que la réponse est «non» pour bon nombre d’entre vous. Il est grand temps de remédier à cette situation…

Voici 7 choses que vous devez savoir sur le quinoa :

quinoa
(AIZAR RALDES via Getty Images)
1. La partie que nous consommons est la graine, et non le grain. Le quinoa appartient à la famille des Chénopodiacées, comme la betterave et les épinards.

quinoa
(AIZAR RALDES via Getty Images)
2. Il s’agit d’une protéine complète, contenant les neuf acides aminés essentiels que ne peut produire notre organisme. Sans gluten, le quinoa est l’apport en protéines tout désigné pour les végétariens.

quinoa
(AIZAR RALDES via Getty Images)
3. Une fois cuit, le quinoa est recouvert de petites ondulations, Ne soyez pas dégoûté, ce n’est que le germe de la graine.

quinoa
(AIZAR RALDES via Getty Images)
4. Il existe des centaines de variétés de quinoa. Le rouge, le blanc et le noir demeurent toutefois les plus cultivés.

quinoa
(AIZAR RALDES via Getty Images)
5. Si, en Amérique du Nord, nous commençons à peine à l’intégrer à notre alimentation, le quinoa est depuis longtemps un ingrédient de base de la cuisine de plusieurs peuples, nous ramenant aussi loin qu’aux civilisations précolombiennes dans les Andes du Pérou et de la Bolivie.

quinoa
(AIZAR RALDES via Getty Images)
6. Le quinoa est l’une des rares cultures capables de survivre et de se développer dans les climats les plus difficiles et imprévisibles. Cela n’a rien d’étonnant, si l’on considère qu’il provient de l’Altiplano bolivien, qui est soumis à plus de 200 jours de gel par an en plus d’importantes sécheresses. Plusieurs pays (incluant les États-Unis et le Canada) tentent actuellement d’améliorer leurs récoltes de quinoa, mais celles-ci ne seront jamais aussi satisfaisantes que celles provenant du Pérou et de la Bolivie.

quinoa
(emmadiscovery/Flickr)
7. La Bolivie et le Pérou ne s’entendent pas sur les pratiques agricoles entourant le quinoa. La Bolivie domine depuis longtemps le marché des exportations, mais le Pérou gagne de plus en plus de terrain. Les agriculteurs boliviens sont mécontents, reprochant aux Péruviens de s’approprier le marché en employant des pratiques agricoles douteuses ainsi que de grandes quantités de pesticides, en plus de réduire le prix des récoltes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked