Un changement climatique « agressif » érode les glaciers andins

L’intensification du réchauffement climatique érode les glaciers de la chaîne de montagnes des Andes, en Amérique du Sud, a averti jeudi l’expert péruvien Erick Soriano, président d’une commission spéciale de l’Institut national de Recherche sur les Glaciers et les Ecosystèmes montagneux.

source : xinhuanet.com

« La perte de masse glaciaire s’est accélérée », selon M. Soriano. « Nous vivons une période de changement climatique très agressif et le risque que nous continuions à perdre de la masse glaciaire est imminent », a-t-il déclaré à Xinhua.

M. Soriano a émis ces remarques à l’occasion d’une conférence régionale de deux jours à Lima portant sur les politiques publiques destinées à faire face à ce problème, à laquelle des experts d’Argentine, de Bolivie, du Chili, de Colombie et d’Equateur ont assisté.

Le Pérou a perdu environ 50% de ses glaciers au cours des 40 dernières années et « si la tendance se poursuit, la situation sera grave », a mis en garde M. Soriano.

Les glaciers sont une source essentielle d’eau douce, a-t-il noté, appelant à la construction de grands réservoirs pour capter les eaux de ruissellement et au reboisement afin de récupérer davantage d’eaux de pluie.

« L’eau est un élément essentiel pour le développement du pays ; nous devons apprendre à la conserver, à la traiter et à l’utiliser rationnellement », a-t-il souligné.

Le sud du Pérou a déjà perdu trois glaciers de taille moyenne, entraînant des pénuries d’eau dans les communautés environnantes et une migration plus importante vers les villes.

Les glaciers du Pérou sont particulièrement vulnérables à la hausse des températures car les Andes péruviennes sont proches des tropiques, a ajouté l’expert.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked