Un habitant de la Manche créé La Tribu, une épicerie écoresponsable et bio

Share

Sensibilisé au commerce équitable, Thibault a créé La Tribu, une marque écocitoyenne qui soutient 1000 petits producteurs à travers le monde.

source : actu.fr/normandie

Le confinement a réveillé les consciences éthiques et environnementales chez les consommateurs ; les ventes de produits bios et équitables ont fortement augmenté.

Sensible au sujet depuis longtemps, bien avant cette parenthèse dans la vie sociale, Thibault Lanéry, originaire de Cerisy-la-Salle, a créé La Tribu, « une marque participative et responsable » où les citoyens ont leur mot à dire sur des produits d’épicerie :

L’objectif de La Tribu, c’est de sensibiliser les consommateurs en leur donnant le pouvoir de changer leur quotidien avec des produits fabriqués autour de trois piliers : le goût, la traçabilité et l’impact. »

Des consommateurs impliqués

L’idée d’associer les consommateurs au développement d’une marque et de produits dans le respect d’un cahier des charges citoyen est née au Mexique, lors d’un voyage thématique autour du café, dans une « finca », une ferme de culture d’altitude en biodynamie.

Je voulais aller à la rencontre de producteurs de café. C’est là que j’ai tout appris sur la production bio. »

A son retour, le jeune employé d’un grand groupe de distribution alimentaire parle de son expérience à Julien Riou, « un ami rencontré sur les bancs de l’école à Caen ».

Les deux camarades montent alors une start-up pour commercialiser des produits dans une démarche d’économie sociale et solidaire dont la marque véhicule des valeurs sociales, environnementales et territoriales.

Une partie de ses clients est aussi actionnaire :

La marque est financée à 100 % par les citoyens. »

1 000 petits producteurs

Thibault Lanéry quitte son employeur pour se consacrer à son projet. Le café en provenance du Mexique, du Pérou ou d’autres contrées est torréfié dans une PME du Havre, conditionné par des travailleurs handicapés à l’ESAT de Bléville (76).

La gamme de produits s’étend au thé, chocolat, aux céréales et graines, en particulier au quinoa et chia des hauts plateaux d’Andahuaylas au Pérou.

Aujourd’hui, la marque travaille avec près de « 1 000 petits producteurs » à travers le monde et participe à un programme de reforestation : « 300 arbres ont déjà été plantés ».

Programme de reforestation

La start-up, créée fin 2018, vise l’objectif de planter « plus de 20 000 arbres » et poursuit sa sensibilisation des consommateurs « aux pratiques agricoles et commerciales durables ».

La petite entreprise développe son activité depuis la Haute-Normandie en conservant son siège social dans la Manche, à Cerisy-la-Salle. Elle commercialise ses produits via l’e-shop de la marque et dans plus de 70 magasins bio indépendants.

On les trouve dans des boutiques spécialisées à Cherbourg et Coutances, et prochainement à Saint-Lô et Avranches.

1 Comment on

Un habitant de la Manche créé La Tribu, une épicerie écoresponsable et bio

francois said : 3 weeks ago

Bravo, une initiative courageuse qu'il faut soutenir !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked