Un papa reçoit un mot de sa fille kidnappée pour la première fois en deux ans à l’occasion de son anniversaire

Share

Il y a deux mois, Gert Broeckx a reçu pour la première fois une note de sa fille Rubi qui avait dressé une liste de cadeaux qui lui feraient plaisir pour son anniversaire, rapporte HLN. Sa fille Rubi vit au Pérou avec sa mère, une situation que Gert considère comme un enlèvement. Si la Cour d’appel du Pérou a confirmé qu’il s’agissait d’un enlèvement, le dossier reste bloqué pour l’instant.

source : sudinfo.be

Pour la première fois en deux ans, Gert Broeckx a reçu un mail de la mère péruvienne de Rubi. « Il s’est avéré que c’était un mot de ma fille. Elle a écrit ce qu’elle voulait pour son anniversaire. Elle veut beaucoup d’objets licornes, de Kindersurprise et de Nutella. », raconte le père dans les lignes de HLN.

Le papa a immédiatement voulu faire plaisir à sa fille. « Je lui ai directement envoyé un petit avant-goût. » Mais il ne s’est pas arrêté là et s’est employé pour surprendre sa petite fille en lui construisant une fusée remplie de cadeaux : l’Intercontinental Rubi Rocket. « C’est bon pour vingt kilos de plaisir », annonce-t-il fièrement.

Ce geste signifie énormément pour le papa et lui permet de continuer son combat. « Je sais que Rubi sera très heureuse quand elle recevra cette surprise ». Et Gert a besoin de courage car il vient d’apprendre que le dossier, complètement bloqué, venait d’être fermé. « C’est très frustrant que la Cour d’appel du Pérou ait décidé qu’il s’agissait d’un enlèvement mais que Rubi soit toujours autorisée à rester avec sa mère », déplore-t-il.

Toutefois, Gert ne veut pas abandonner le combat, pour sa fille et tous les autres enfants dans le même cas. « Je dois attendre que Rubi grandisse et décide par elle-même de ce qu’elle veut. Et en attendant, je m’assure qu’on n’oublie pas Rubi. Et pas seulement Rubi, il y a beaucoup d’enfants comme elle », conclut-il.

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.