Un «petit poisson de fer» pour combattre l’anémie chez les enfants du Pérou

Share

Rivière-du-Loup – Mathieu Rodrigue, infirmier au CLSC de Rivière-du-Loup, et Dave Bergeron, infirmier, vont collaborer avec d’autres membres de l’organisation Infirmières de l’humanité et une ONG péruvien nne afin d’introduire un petit poisson de fer permettant de combattre et prévenir l’anémie dans les communautés rurales et isolées des Andes péruviennes.

source : infodimanche.com

Cette initiative a été mise en branle à la suite d’une vaste campagne de dépistage de l’anémie effectué en 2015 auprès des enfants d’une douzaine de communautés rurales au Pérou.

Pour ce faire, les coopérants-bénévoles de l’organisation sont en train d’amasser des fonds afin d’introduire dans les communautés rurales du Pérou le Lucky Iron Fish. Ce petit poisson en fer a été développé et testé par une équipe canadienne de Guelph en Ontario pour résoudre de manière durable le problème de l’anémie dans les pays en développement. Il suffit de l’ajouter 10 minutes à l’eau bouillante servant à préparer les repas afin de fournir près de 90% de l’apport quotidien en fer. Il a déjà été implanté au Cambodge et en Éthiopie.

L’organisation Infirmières de l’humanité s’affaire à mettre en place un programme de formation pour les parents adapté à la culture locale (en espagnol et en quechua) afin d’en assurer une utilisation optimale et ainsi combattre efficacement l’anémie dans ces communautés.

Pour suivre l’évolution de ces projets, n’hésitez pas à consulter le site web de l’organisme  www.infirmieresdelhumanite.org. Pour de plus amples renseignements, vous pouvez contacter l’organisation par courriel à info@infirmieresdelhumanite.org.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked