Un traité historique pour protéger les défenseurs environnementaux

Bonne nouvelle.

Douze pays (Antigua et Barbuda, Argentine, Brésil, Costa Rica, Equateur, Guatemala, Guyane, Mexique, Panama, Pérou, St. Lucie, et Uruguay) ont signé, aujourd’hui, un nouveau traité sur la protection des défenseurs de l’environnement en Amérique latine et centrale.

source : liberation.fr

Appelé l’accord Escazú, il a été soutenu à l’Assemblée générale des Nations unies, de sorte qu’il a de grandes chances d’être appliqué, une fois ratifié. L’enjeu est de taille alors que le nombre d’activistes assassinés augmente chaque année et que l’Amérique du sud est le sous-continent le plus touché. Ce traité historique vise aussi à faciliter l’accès des citoyens à l’information et à participer aux processus de décision politique.

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.