Vizcarra envisage d’attaquer en justice l’ex-président du Congrès

Share

Le président du Pérou, Martín Vizcarra, a affirmé vendredi qu’il pourrait engager une action en justice contre l’ex-président du Congrès, Pedro Olaechea, pour usurpation de la fonction qu’il occupait avant la dissolution du Parlement.

source : bolivarinfo

Vizcarra a déclaré qu’Olaechea usurpe une fonction qui ne lui revient pas en signant en tant que président du Congrès une plainte en compétence devant le Tribunal Constitutionnel (TC) pour faire suspendre la dissolution du Parlement.

« Monsieur Olaechea n’est plus président du Congrès et s’il présente un document qu’il a signé en tant que tel, il enfreint la règle en usurpant une fonction qui ne lui revient pas. Il est président de la Commission Permanente, » a-t-il déclaré et il a ajouté qu’il « n’y a pas de président du Congrès parce que, conformément à la loi et à la Constitution, le Congrès a été dissout. »

C’est la réponse du Gouvernement à la plainte déposée par Olaechea contre la dissolution du Congrès jeudi au Tribunal Constitutionnel précisément parce qu’il a signé les documents en tant que président du Parlement du Pérou. 

Il s’est également prononcé pour la totale transparence des prochaines élections qui auront lieu en janvier et a appelé instamment les jeunes à y participer et à être représentés au Congrès. « Nous devons tous faire tous nos efforts pour que les élections du 26 janvier soient propres, transparentes, et que la jeunesse puisse y être représentée. »

Vizcarra a annoncé la dissolution du Congrès le 30 septembre dernier et il a affirmé que cette mesure répondait « au refus de la confiance, » et il a évoqué l’article 134 de la Constitution.

Cet article stipule que le « Président de la République a la faculté de dissoudre le Congrès si celui-ci a censuré ou refusé sa confiance à 2 Conseils des Ministres. »

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Donnez votre avis en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.