Yautàn la centrale nucléaire Russe au Pérou (épisode II)

Share

Nous sommes en mars 2019. Tout va bien, nos amis Russes sont en train de construire la seconde tranche de la centrale nucléaire de Yautàn.

 

Le Pérou grâce à cette énergie propre et silencieuse, à amélioré de plusieurs millions de dollars l’excédent de sa balance commerciale avec ses voisins du Nord que sont l’Equateur la Colombie et le Venezuela, car les produits manufacturés de consommation courante sont désormais fabriqués à un coût bien inférieure, qu’à Quito Bogota ou Caracas.

Le gouvernement Péruvien dont les finances géré de main de maître, possède aujourd’hui une réserve à faire pâlir de nombreux pays occidentaux. Le gouvernement envisage d’ailleurs d’implanter deux nouvelles centrales nucléaires de 1300 MW chacune. L’une au Sud, dans la région d’Aréquipa, afin d’exporter l’énergie électrique vers la Bolivie et le Chili, l’autre au Nord pour faire de même avec l’Equateur et la Colombie. Des études sont actuellement réalisées sur le terrain, afin de définir les lieus exacts d’implantation.

D’après le ministre de l’économie, ces projets à moyen termes, sont autofinancés par l’état, et devraient voir le jour avant la fin de l’année 2025. Nos voisins, qui eux non pas fait le choix de l’énergie nucléaire, sont toutefois impatient, de voir arriver chez eux cette électricité à bas coût.

(Je rappelle à tous les lecteurs que cette histoire n’est que pure fiction )

A la semaine prochaine pour le troisième épisode

1 Comment on Yautàn la centrale nucléaire Russe au Pérou (épisode II)

alainorsay said : 6 years ago

heureusement que ce n'est qu'une fiction....je ne sens pas la fin...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked